Mon salon du livre 2008

Publié le par Laetitia BERANGER

L'année dernière, ma visite au salon de livre avait été transcendée par mon passage au "Lecteur Studio SNCF". Etape riche en émotions avec la lecture de mon petit "Je lis". Alors que cette année est vraiment placée sous le signe des rencontres. Qu'elles soient avec des auteurs pour quelques dédicaces ou avec des bloggeuses (et théières pour certaines !). Il faut dire aussi que je m'étais drôlement bien organisée en repérant les conférences auxquelles je voulais assister et les horaires des dédicaces des auteurs à ne pas louper. Résultat des courses, un programme rudement bien ficelé mais aussi très chargé !

P3181151.JPG

Je suis arrivée vers 13h30 et j'ai juste eu le temps d'apercevoir la fin d'un "speed reading" concept adapté du "speed dating". Un auteur avait 7 min pour nous donner envie de lire son livre et il s'en est plutôt bien sorti ! Il s'agissait de Cyril MONTANA pour son roman "La faute à Mick Jagger". Après nous avoir expliqué qu'il n'était pas là pour essayer de coucher avec toutes les femmes de l'assistance, il a lu un extrait de son bouquin, assez marrant d'ailleurs.





Mais un autre débat s'annonçait déjà (14h00) alors j'ai troP3181152.JPGtté un peu plus loin et me suis installée pour écouter Gilles LEROY (auteur d'Alabama Song), Patrick RAYNAL (lettre à ma grand-mère) et Joy SORMAN & Maylis de KERANGAL (Une chic fille - un collectif de 14 auteurs assez tentant sur la vie de Anna Nicole SMITH) évoquer le thème des héroïnes dans la littérature. Je ne suis pas restée très longtemps car c'était un soporifique mais le peu que j'ai suivi abordait la légitimité de s'approprier ces personnalités qu'elles soient publiques ou au sein d'une famille (Patrick RAYNAL a trouvé les carnets de déportation de sa grand-mère).

P3181153.JPGEt voilà qu'à 14h30 je m'envole pour la conférence qui m'a le plus intéressée "Tous lecteurs, tous auteurs" sur le stand des lectures de demain en présence d'un représentant de la
Société des gens de lettres, des éditions manuscrit.com et lulu.com. Ont été abordées les questions tournant autour du livre numérique, du fait qu'aujourd'hui bon nombre de gens se veulent "auteurs" et se tournent vers des solutions d'édition alternatives pour se faire publier, etc... Des informations très intéressantes sur le dépôt légal d'un texte, le code ISBN, le fonctionnement du marché du livre. Bref, un sujet vaste et passionnant, très bien animé par Bertrand MORISSET.

P3181154.JPG
J'ai ensuite fait une petite pause avec le chat de Geluck, présent sur le salon à l'occasion de ses 25 ans (il ne les fait pas du tout d'ailleurs). Puis, arpenté tranquillement les allées bondées de livres en tous genres (l'année prochaine il faut à tout prix que je réussisse à me faire enfermer dans le salon la nuit pour me rouler gaiement dans toute cette littérature à portée d'yeux!). Le stand d'Actes Sud est toujours aussi magnifique et cette année une belle place était faite aux bd et mangas...

P3181157.JPG


(Attention top transition) Et voilà que 16h00 arrive, avec son débat "Blog un nouveau moyen de se faire connaître" qui m'a permis de découvrir deux "bd bloggers" collègues de ma chouchoute Pénélope :
Cha et Boulet.




La dernière conférence à laquelle j'ai assisté en coup de vent car c'était la fin et que 5 minutes ont suffit à m'irriter et me faire pousser des grrrr intérieurs : "La littérature du futur" avec Maxime CHATTAM et Bernard WERBER. Cela m'a rappelé une
vague soirée ou Monsieur W m'avait plutôt déçue alors je ne vais pas m'éterniser ! Mais pour ceux que ça intéressent, il sort prochainement un recueil de 20 nouvelles (les synopsis de 20 romans qu'il n'a pas le temps d'écrire hum hum) et Chattam sort son nouveau roman le 2 ou 3 mai, intitulé "La théorie de Gaïa".

P3181167.JPGL'après-midi étant bien entamé, j'ai rejoint quelques bloggeuses/théières présentes (dont Stéphanie, Delphine et Caroline) et entamé avec elle la quête aux dédicaces. Beaucoup plus raisonnable dans mes achats et moins coP3181171.JPGllectionneuse que mes camarades, je m'étais restreinte à 3 objectifs de rencontres. La première que je tenais absolument à voir "en vraie" c'est la pétillante Pénélope, jolie comme un coeur même dans la "vraie vie". Comme j'étais un peu impressionnée et que je ne savais pas trop quoi dire (et oui la pire des bavardes peut perdre tous ses mots !) je lui ai offert mon brownie au chocolat pour l'amadouer..

Et cela m'a valu une super dédicace personnalisée :



J'ai ensuite fait choux blanc avec deux auteurs : Eric FOTTORINO dont j'avais acheté le dernier livre "Baisers de cinéma" pour l'occasion. Et Vincent DELECROIX pour faire dédicacer "La chaussure sur le toît" pour SO qui me l'a gentiment prêté... râté ! (D'ailleurs, c'est con, on aura pu s'y croiser, j'y étais mardi moi aussi !).

Bref, pour me remettre de ces déceptions, Caroline, a décidé de prendre les choses en main. Direction le stand Robert Laffont pour le pitch du dernier roman de son auteur chouchou n°2 Nicolas CAUCHY (Grosse parenthèse, j'ai complètement oublié de dire qu'elle m'avait auparavant présentée à son auteur chouchou number one : David FOENKINOS, auteur du réjouissant "Potentiel érotique de ma femme. Je referme la parenthèse) comme j'avais bien envie de me laisser surprendre... j'ai acheté "De manière à connaître le jour et l'heure" et là que me propose Caroline ? Ben, tout simplement d'aller dénicher ce monsieur Cauchy pour qu'il me dédicace son bouquin. Ah bon ? Il fait des dédicaces en ce moment ? Non, non , mais je le connais un peu et il ne doit pas traîner bien loin... La classe quoi ! Le monsieur en question est charmant et prend son temps avant de poser quelques mots sur mon livre, la dédicace est une affaire sérieuse qui mérite qu'on s'y attarde... Et n'insistez pas, je n'en dirai pas plus même sous la torture ! NA ! Non, non... C'est même pas vrai que je suis une "groupie littéraire" moi aussi !!!


Et voilà, c'est sur cette rencontre que s'est achevée ma folle journée au pays des livres. Nous avons chopé un bus à la sortie et blottis, tout au fond... passé en revue les trouvailles du jour, lancé quelques recommandations de lecture, évoqué les bouquins qu'on pourrait se prêter, etc... Vivement l'année prochaine, moi je trouve qu'une fois par an, c'est trop peu, pas vous ?!

Publié dans Les mots en scène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

So 26/03/2008 19:53

Mais QEWA? QUE LIS-JE?C'est inouï, nous étions au même moment aux mêmes endroits (j'ai craqué au bout de 5 mn à la conf "la littérature du futur" et je suis passée à celle concernant "le blog nouveau moyen...") et on ne s'est point vues... Incroyable!!

Praline 24/03/2008 21:59

Indubitablement !

Caro[line] 21/03/2008 17:34

Tu as bien raison : une fois par an, c'est trop peu ! Mais rassure-toi, il y a d'autres salons, plus petits, tout le long de l'année, ainsi que des rencontres avec des auteurs dans des librairies. :-)