Au théâtre ce soir...

Publié le par Laetitia BERANGER

C'est la troisième fois que Ulike et Les Théâtres Parisiens Associés m'invitent au théâtre et je les en remercie (la première fois, c'était pour "Désolé pour la moquette" de Blier et la deuxième, pour "Nono" de Guitry). Cette fois encore, je n'ai pas été entièrement séduite mais j'ai tout de même passé un agréable moment avec cette pièce "Aller chercher demain". Comme je l'expliquais dans mes précédents billets, on retire toujours quelque chose d'une soirée au théâtre quelque soit le jugement que l'on porte sur la pièce... Pour commencer, une petite vidéo de présentation :

  

 

Une des personnes interrogées évoque "Quelque chose de direct, un échange entre la scène et le public", je suis entièrement d'accord. Quand un film me déplait, c'est forcément déçue que je quitte la salle de cinéma. Au théâtre, d'autres ingrédients entrent en jeu. Il y a souvent le petit restaurant que l'on se programme avant ou après, l'ambiance du hall au moment où l'on retire ses places, l'accueil que l'ouvreuse nous réserve, les conversations qui s'enclenchent naturellement avec ses voisins de fauteuils... Et puis, la performance de ces comédiens qui ne jouent que pour vous ! Ce moment privilégié est de nos jours, très accessible malgré l'idée faussement répandue que les places de théâtre coûtent inévitablement cher.

 

Quand le spectacle m'ennuie où ne me capte pas mon attention à 100% comme ce fût le cas pour "Aller chercher demain", mon regard s'attarde sur les visages des spectateurs. Un grand sourire et des yeux qui pétillent peuvent me réjouir davantage que la blague ou l'effet scénique qui n'aura pas su me toucher directement. J'étudie les décors, les astuces de mise en scène... Ici, c'est Didier Long qui officie avec un système astucieux de mur coulissant permettant de passer de l'appartement à l'hôpital (j'avais déjà apprécié ce procédé approchant dans "Paroles et Guérison").

 

au moment de la nuit 

 

Les Théâtre Parisiens Associés proposent d'ailleurs, une autre pièce en ce moment que j'ai en revanche, beaucoup aimé. Elle s'intitule "Au moment de la nuit" et se donne au Studio des Champs Elysées. Je profite de ce billet pour vous la citer car elle m'a absolument charmée. (Merci encore Cécile de m'avoir proposée de t'y accompagner !). Un homme, une femme, des dialogues ciselés et tous les mots du désir à se dire avant de finir peut-être  par le consommer...

 

 

 

 

Mais revenons à "Aller chercher demain", son sujet bien qu'intéressant et sensible n'a pas su m'émouvoir. Il est traité avec une certaine distance et quelques effets de manches qui ne m'ont que très peu fait rire  et malgré la belle prestation de Michel Aumont, je suis restée en dehors.  J'ai eu le sentiment que tout allait trop vite, que l'on sautait sans cesse d'une scène à l'autre, une blague juive par ci, un cliché par là... Et puis, d'une manière générale, je suis assez peu cliente des dialogues théâtralisés pour les pièces contemporaines, je leur préfère de loin le parler vrai, le naturel, la simplicité... Mais cela ne m'a pas empêchée de détailler les visages (j'étais au deuxième rang), de savourer les voix et de capter le souffle unique de ce qu'on appelle tout simplement le spectacle vivant !

Publié dans Les mots en scène

Commenter cet article

Antoine 05/04/2011 09:29



Au moment de la nuit, je recommande aussi chaudement !