Temps d'oreille disponible

Publié le par Laetitia BERANGER

Plus j'écoute, plus je découvre... plus je découvre, moins j'ai de temps pour écouter... moins j'écoute et plus j'ai envie d'écouter !

Petite mise à jour de mes addictions radiophoniques :

 

Comme on nous parle : Une fois sur deux, au gré des invités -  en zappant systématiquement les exaspérants passages d'antenne entre Clark et Cohen (et dire que certains auditeurs ont milité pour que ces minauderies intègrent le podcast ! Arg) -  mais je ne loupe jamais la balade des Kids, les chroniques de Frédéric Pommier (l'homme qui dissèque les "gimmicks") et Artus de Penguern (l'homme énervé qui dit HALTE !). Eclectik : Fan depuis des années de Rebecca Manzoni ! Dans mon panthéon de voix amies, elle se tient tout près de Kriss... Deux styles différents mais une recette commune mêlant rire, malice et franc-parler. L'atelier de... : Vincent Josse me manque tellement le matin ! Je l'écoute donc religieusement (hem) chaque semaine, j'aime sa façon de "déranger" les artistes sur leurs lieux de répétition, de chuchoter dans un coin et de nous mettre dans le secret de la création tout au long du chemin. Le grand entretien : J'ai de plus en plus de mal avec François Bunel mais je fais abstraction de ses "non-questions" quand l'invité me plait (récemment, un merveilleux triptyque avec J.L Trintignant). Le billet de François Morel : Parce que François Morel, et pis c'est tout ! Le masque et la plume : Incontournable, inaltérable, infatigable !  On aura tout vu : Delmas et Masson sont terriblement prévisibles dans leurs engouements mais ils m'informent sur les "petits" films et je leur dois quelques belles découvertes alors chaque semaine, je suis fidèle au poste. ça peut pas faire de mal : Je n'écoute Guillaume Galienne que le soir et plus particulièrement quand j'ai du mal à m'endormir ! Son émission est pourtant tout sauf ennuyeuse mais le timbre de sa voix berce admirablement... En ce moment, je dors bien, je l'écoute donc hélas, moins ! Sur les épaules de Darwin : Grande nouveauté dans ma récolte hebdomadaire, voix profonde et sujets inspirants, très très plaisant...

 

Les papous dans la tête : Je les avais délaissés, je m'y remets en pointillés (surtout quand le papou Joncour est de service). La Vignette : Idem, je l'avais mise de côté et c'est un tort ! Les 5 minutes quotidiennes d'Aude Lavigne m'ont permis d'assister à quelques spectacles quasi confidentiels et ont titillé mon intérêt pour des artistes peu ou pas connus (de moi en tous cas !) comme récemment, Laurence Noirault et son merveilleux bestiaire "Maux et Merveilles". Le tête à tête : J'aime assez la façon qu'a Tadéi de recevoir ses invités mais ça n'est jamais pour moi, une priorité. Projection privée : Michel Ciment est une mine d'informations cinéphiles et son approche globale par thématique ou réalisateur est souvent très intéressante. Viennent ensuite les Ateliers "intérieur", "de la création", et "du son" pour lesquels le temps d'oreille disponible manque cruellement ! Je privilégie cependant ce dernier parce que sieur Baumgartner y officie même si j'ai toujours la nostalgie des Passagers de la nuit...

 

Cinéma song : Une manière souvent très agréable d'entrer dans l'univers d'un cinéaste et une ambiance musicale fort agréable... pour s'atteler aux tâches ménagères ! Il faudrait que j'épluche davantage l'offre podcast de cette radio, l'émission 42e rue consacrée aux comédies musicales peut être amusante, Contes du jour et de la nuit et Voyage en moi Majeur m'intriguent également, bref, à creuser... 

 

 

 

La dvdthèque séries idéale et Saison 1 Episode 1 : Deux programmes "sériels" que j'ai découvert assez récemment et qui complètent la trop rare table ronde des chroniqueurs du "World series". Une mise en garde cependant, attention au volume d'écoute et au ton punchy de ces deux émissions : passer d'un podcast de France Culture à un podcast du Mouv' sans crier gare peut provoquer de violents sursauts auditifs ! A bannir le soir, si vous ne voulez pas poser un lapin à Morphée...


 

Le podcast cinéma : Celui-là, je l'écoute avec une grande prudence quand il s'agit de films que je n'ai pas encore vus car les chroniqueurs de Pierre Murat ne peuvent, bien souvent, se retenir de dévoiler là fin des films et de les décortiquer plus que souhaité !

 

 

 

 

La planète bleue : Je me suis tout récemment abonnée à ce podcast de Couleur 3 (radio suisse romande) et n'en ai encore écouté que quelques minutes mais cette émission qualifiée de "ce qu'une soucoupe volante est aux embouteillages: un autre monde, une autre dimension." me parait aussi singulière que planante ! A suivre donc...

 

 

 

Je dédie ce compte-rendu podcastien à l'ami Fanch et vous recommande - si vous souhaitez, comme moi, aggraver vos addictions radiophoniques - de lire les billets quotidiens de ce fou de radio !


 

 

 

A toutes ces voix de radio se mêlent depuis un mois environ... les voix japonaises de ma méthode Assimil ! J'ai toujours été curieuse de ce procédé dit "intuitif" alors je me suis lancée... A la question Pourquoi le japonais ? Je réponds Pourquoi pas ! (il y a quand même le fait que je rêve d'aller un jour au Japon et puis, c'est un peu la faute de Virginie aussi !)  J'écoute donc  - chaque jour ou presque - les dialogues, je répète, je déchiffre et tente patiemment d'apprivoiser hiraganas et katakanas... Dépaysement et divertissement studieux, acharnement et efficacité restant à prouver sur la durée !

 

 

 

 

Pratique de la méditation (Livre + Livre audio)Ajoutons enfin, à cela que le Livre de Poche m'a gentiment proposé de m'initier à la méditation, grâce au dernier ouvrage de Fabrice Midal :

 

"Dans ce livre inédit, Fabrice Midal nous explique de manière concrète comment méditer ; il nous guide pas à pas et répond à toutes nos questions. Par une attention prêtée à nous-mêmes et au monde qui nous entoure, cette pratique nous permet d’apprivoiser nos parts d’ombre et de découvrir la véritable paix de l’esprit. Le CD, également inédit, propose un parcours évolutif de six séances de méditation, tourné vers les notions d’attention et de présence."

Si je n'ai pas encore pris le temps de lire l'ouvrage avec l'attention nécessaire (je l'ai néanmoins feuilleté et l'approche m'a l'air effectivement tout à fait pratique et concrète) j'ai en revanche, bien écouté le cd d'accompagnement :

"1. Introduction 2. Entrer en relation avec soi 9 min 3. Garder les six points de la posture 16 min 4. Habiter le corps, devenir un avec le souffle 10 min 5. Travailler avec ses pensées 10 min 6. L’attention dans toute sa précision 12 min 7. Ouvrir le champ de la présence : développer notre attention aux perceptions et aux émotions 9 min."

 

 

Je n'avais pas d'attrait particulier pour la méditation et n'ai pas subitement décidé de m'y consacrer toute entière mais je connais désormais la différence entre méditation et relaxation car l'auteur explique très bien cela. La relaxation vise à changer son état, la méditation réside davantage dans une acceptation qui mènera d'elle-même à un changement (la réplique "Vous êtes tendus ? ... Vous êtes tendus." restera culte pour moi mais il faut entendre Fabrice Midal prononcer cela !). Le discours est très agréable à écouter, il ne s'agit pas d'une lecture mais davantage d'une parole adressée directement à "l'auditeur", des plages de silence sont laissées afin de pratiquer les exercices sans avoir à mettre l'enregistrement sur pause (ce qui n'est pas toujours le cas dans mes leçons de japonais d'ailleurs !!) et d'harmonieux "gongs" délimitent les différents chapitres : zen attitude garantie ! J'ai donc tenté de porter attention à mes pensées avec une "neutralité bienveillante" (on ne les suit pas, on ne les chasse pas non plus), de dire "bonjour au maintenant" et même d'être un arbre sentant le vent dans mes branchages... Si je ne suis pas entièrement convaincue par cette pratique, je me suis vraiment amusée à la découvrir et qui sait si je ne me tournerai vers elle dans une période de stress ou d'effervescence exacerbée ? Cet ouvrage est en tous cas, l'outil idéal pour le faire...


 

Et vous, que faites-vous de votre temps d'oreille disponible ?


Publié dans Des mots à écouter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 27/11/2012 20:31


Bonsoir Laetitia, moi j'écoute en Podcast, Le masque et la plume, Les dossier de Mr X et sinon en direct quand je peux, Kathleen Evin le soir à partir de 20h et tout ça sur France Inter. Bonne
soirée.

fanch 01/11/2012 09:37


Bonjour Laeti. Très bon billet et très bon titre même s'il fait référence à une buse bouffie de suffisance et de coca… disponible. Donc tu écoutes la radio dans les interstices que la vie te
laisse pour ça et tu es en manque de ne pouvoir en entendre plus. Le lot de tous les amateurs de radio qui ne regardent déjà pas la TV. J'aurai quelques conseils d'écoute à te proposer mais
fidéle de mon blog tu sais déjà où aller quand la tendance bien lourde est au "talk" et au "show". Voilà, merci d'avoir incité tes lecteurs à venir me lire. Leurs commentaires seront bienvenus.
Yo ! Et attention guetter le billet de lundi 5 novembre. Bonnes oreilles Dit_L !

Emeraude 31/10/2012 22:27


ouh comme j'aimerais moi aussi avoir un temps d'oreille disponible pour ce genre de choses !! Je ne connais pas la moitié des émissions dont tu parles (en fait je n'écoute que France Inter alors
je connais, au moins de nom, ces émissions là, pour le reste...)


Je n'écoute même pas beaucoup de musique.


J'écoute les babillements de ma fille et c'est une merveilleuse musique, enrichissante mais pas de la même façon que toutes ces émissions culturelles ! (j'attends le jour où on pourra écouter
religieusement tous les dimanches soirs "les petits bateaux"...)