Libérer sa créativité - Semaine 6

Publié le par Laetitia BERANGER

Outre l'immense satisfaction de mener à bien un projet sur le long terme (à chacun ses challenges), je constate un bénéfice assez évident de mes 3 pages matinales : ce qui est écrit dans le carnet le matin est presque systématiquement réalisé dans la journée ! Il n'y a rien de magique là-dedans hein mais il faut croire qu'une fois la chose écrite noir sur blanc, elle échappe immédiatement à l'emprise de la procrastination... et ça, c'est canon !

 

 mousse

 

 

Cette semaine, je suis beaucoup sortie, j'ai profité de mes amis... et je n'ai que très peu pensé au livre de Julia. Pour la première fois, je n'avais même pas lu le chapitre consacré à la semaine avant la fin de celle-ci. Je n'ai donc pas : jeté cinq vêtements (si j'avais lu ça avant, je l'aurais fait très facilement car une affiche dans le hall de mon immeuble me proposait deux jours auparavant de déposer un sac qui serait récupéré -synchronie où je ne m'y connais pas- mais rien n'est perdu, le crucial changement d'armoire hiver/été me permettra tôt ou tard de m'en acquitter), je n'ai pas envoyé cinq cartes postales à des gens dont j'aimerais avoir de nouvelles, je n'ai pas récolté 5 pierres, ni cinq fleurs ou cinq feuilles... L'une des tâches hebdomadaires consistait à faire un gâteau, j'ai pu in extremis filer aux fourneaux et réaliser ma célèbre mousse au chocolat. Oui ça compte et c'est très bien comme ça. 

mosaique-bercy.jpg



 

 

Je n'avais pas non plus programmé de rendez-vous d'artiste à proprement parlé mais il s'est organisé tout seul, sans que j'ai à m'en soucier... Voilà quelques jours qu'une soif inextinguible de cinéma me tient au corps, je me suis donc rendue à l'exposition Kubrick de la Cinémathèque Française (2h de visite, très envie de voir les films qui manquent à ma liste et beaucoup aimé la vidéo sur l'utilisation de la musique dans l'oeuvre de Kubrick) j'ai ensuite profité des pelouses ensoleillées du parc de Bercy, longuement étudié les formules d'abonnement de la dite cinémathèque (je songe d'ailleurs assez sérieusement à m'y encarter à partir de cet été) et admiré les prouesses de jongleurs et hoola houpeuses de talent (également découvert l'existence du slackline, moi qui ait toujours rêvé de jouer les funambules, c'est une piste à creuser... A la minute où je rédige ce billet j'envoie un mail pour avoir de l'info et reçois immédiatement une réponse (synchronie). Peut-être une expérience à vous raconter bientôt ?! Ce serait aussi l'occasion d'explorer l'une de mes 5 vies imaginaires, Julia serait drôlement fière !). J'ai ensuite rejoint le Mk2 Bibliothèque pour la séance de Pina en 3D. J'étais très impatiente de découvrir ce film hommage de Wim Wenders à la chorégraphe disparue aussi ai-je été un peu déçue... Non pas par l'esthétique et les performances des danseurs (la 3D est d'ailleurs assez efficace et pertinente) mais davantage par la distance ressentie, le manque d'émotion communiquée, contrairement au documentaire "Les rêves dansants" qui m'avait bouleversée...

 

 

 

Cette journée a renforcé mon envie de parfaire ma culture cinématographique alors si vous avez des films incontournables à me conseiller, les commentaires vous sont ouverts. Je serais également bien preneuse d'informations quant à un ciné-club que vous pourriez fréquenter à Paris (Les master-class du Forum des Images sont hélas, systématiquement programmées trop tôt pour moi). Même chose pour la location de DVD de classiques et autres "grands" films (Depuis que la médiathèque François Truffaut autorise les emprunts par 3, il devient difficile d'y trouver son bonheur). Si vous avez des livres fétiches de références ciné, ça m'intéresse aussi ! ("Les 1000 et 1 films à voir avant de mourir" représentent un bon challenge pour la vie mais l'ouvrage est un brin exhaustif et décourageant à mon goût !). Je viens de m'abonner à Palmarès Magazine, la revue des festivals de cinéma, vous en lisez d'autres ? Racontez-moi !  

 

 

(Crédit photo mosaïque Bercy : S.P Homme de l'ombre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emeraude 16/04/2011 22:22



je ne suis pas une vraie cinéphile.


Mais j'ai vu récemment, en DVD, "le secret des poignards volants".


Magnifique, tout simplement.



Laetitia BERANGER 18/04/2011 11:39



@Emeraude : Merci pour ce conseil ! Je l'avais vu au ciné et j'en garde un bon souvenir :-)



Yohan 13/04/2011 16:31



A voir :


L'aurore, de Murnau


Metropolis, de Lang


Les ailes du désir, de Wenders


Un couple épatant / Cavale / Après la vie, de Belvaux (mais peut-être te l'ai-je déjà prêtée ?!?)


Voilà pour les premiers titres qui me viennent, comme ça, d'un coup...



Laetitia BERANGER 14/04/2011 10:54



@Yohan : Merci beaucoup d'avoir surmonté ton aversion pour mes billets cameronesques et pour ces titres que je m'empresse de noter :-) Je peux déjà cocher "Les ailes du désir" (mais je me
l'offrirai bien en DVD pour le revoir ceci dit !). Et non, je n'ai encore rien vu de Belvaux...



@ntoine 12/04/2011 18:42



Il faut que je réfléchisse, ta question n'est pas si facile. 



Laetitia BERANGER 12/04/2011 18:51



@Antoine : Tu as le droit de mettre les premiers titres qui te viennent à l'esprit et revenir compléter hein ! Et puis, je n'ai pas demandé de classement ;-)



@ntoine 12/04/2011 18:31



Je vois que l'après-midi a été productive !



Laetitia BERANGER 12/04/2011 18:34



@Antoine: Au lieu de me narguer, tu pourrais m'aider dans ma quête d'absolu cinéphilique :-)