Libérer sa créativité - Semaine 3

Publié le par Laetitia BERANGER

Vous l'attendiez, je crois... Voici le 3ème épisode de mon déjà célèbre feuilleton "Julia et moi" ! Je ne voudrais pas trop m'avancer mais je crois pouvoir dire que les trois pages du matin ont définitivement pris place dans mon quotidien. Cette semaine a été assez folle  pourtant, je me suis acquittée de ma tâche tous les jours, sans exception. Une petite précision néanmoins : la méthode voudrait que j'écrive chaque matin mais jusqu'ici, je ne m'y plie que du lundi au vendredi. Le week-end, à moins d'avoir à me lever tôt, je n'ai pas le réflexe d'ouvrir mon carnet. Je suis en repos, mes pages reposent aussi... Certains matins, j'étais si fatiguée que j'écrivais quasiment à l'aveugle ; le stylo glissait sur le papier, véritable prolongement de ma pensée. Une fois levée, douchée... Impossible de me rappeler ce que j'avais bien pu y raconter !


trio-bougie.jpg

Je n'ai fait aucun des exercices proposés par Julia cette semaine. Je pourrais dire que c'est par manque de temps mais non, pas seulement. Je sais exactement pourquoi alors ça va ! J'ai en revanche, appris qu'il existe un mot pour décrire ce phénomène dont je suis plutôt familière : la synchronie. En langage Julia, ça donne : "Fais attention à ce que tu demandes dans tes prières, tu pourrais bien l'obtenir". Mon pragmatisme explique les choses autrement mais le résultat est là : il se passe des choses...

 

 

canard-wharol.jpg

Mon planning étant plus que chargé, je n'ai pas voulu me rajouter une sortie supplémentaire pour honorer mon rendez-vous d'artiste. J'avais besoin de faire un break... Souffler... Mais oui voilà ! Souffler... Buller ! Alors l'expédition récréative de cette semaine s'est effectuée... dans ma salle de bain ! Ouais ouais, fastoche me direz-vous... Sauf que je ne me suis pas contentée de faire couler l'eau et me laisser tremper avec un bouquin... Ce bain devait être spécial : relaxant, inspirant, amusant ! Pour cela, j'avais pris soin d'acheter pour un euro seulement un de ces tubes magiques qui vous permet de faire des bulles de savon ! 

 

 

 

 

J'ai soufflé, soufflé jusqu'à réaliser des bulles en quantité... jusqu'à combiner simultanément les grosses et les petites bulles... jusqu'à voir apparaître des doubles bulles, jusqu'à... jusqu'à ce que ça ne m'amuse plus. Alors, j'ai refermé le tube et me suis attardée sur le  jeu là,  dans le bouchon. Vous savez cette petite bille qui doit effectuer le bon parcours pour arriver à destination ?! J'ai décidé de ne m'arrêter que lorsque j'aurais réussi à loger la bille dix fois de suite... Quinze minutes plus tard, j'ai décidé que trois fois c'était déjà très satisfaisant... J'ai repris les bulles  à la lumière du versicolore (encore un mot nouveau) et bienveillant canard. Mon souffle était tranquille et je vous jure que toutes ces bulles, là, à la surface de l'eau... c'était beau.

 

 

Commenter cet article

kilucru 30/03/2011 23:15



Oups ! Rendons à Henri ce qui appartient à Salvador ( tiens encore une région d'Amèrique du Sud,....qui a du voir passer Carlos, pas le chanteur l'autre...bon il est que je stoppe cette blague
foireuse...."



kilucru 27/03/2011 16:02



Voilà ce qui s'appelle buller ...ceci dit avec un énorme sourire , et je n'irais pas jusqu'à reprendre une chanson populaire du dit Carlos (pas le terroriste, l'autre ..)



Laetitia BERANGER 27/03/2011 21:54



@Kilukru : C'est quoi cette chanson de Carlos ? Je ne la connais pas mais je crains le pire, rires !