Lectures novembre 2010

Publié le par Laetitia BERANGER

Apocalypse Bébé - Virginie DESPENTES

  

C'est macopinelucile qui m'a offert ce roman en croisant les doigts pour que cela me plaise et bien... Bravo, c'est gagné, merci encore ! Si j'ai abandonné King Kong Théorie en cours de route (rien de nouveau sous le soleil, selon moi) j'ai englouti celui-ci. Entièrement séduite par la Hyène (tendance Lisbeth Salander), un tout petit peu moins par la trame narrative (et la destinée de Valentine) mais au finish, une lecture prenante et plus que divertissante !

 

Apocalypse bébé

 

"Valentine Galtan, adolescente énigmatique et difficile, a disparu. La narratrice, Lucie, anti-héroïne trentenaire, détective privée sans conviction ni talent engagée par la grand-mère de Valentine pour surveiller ses faits et gestes, l’a perdue sur un quai de métro parisien. Comment la retrouver ? Que faire des édifiantes photos de Valentine qui la montrent si expérimentée avec les garçons ? Aurait-elle rejoint sa mère, qu’elle n’a jamais connue, à Barcelone ? Le mieux pour Lucie serait de faire équipe avec la Hyène, une « privée » aux méthodes radicales, une femme puissante, au corps souple, plein d’une violence qui s’exprime par saccades : moyennant finances, et aussi par amusement, La Hyène accepte le marché. Voici les collègues mal appariées, l’une lesbienne volcanique, l’autre hétéro à basse fréquence, qui traversent la France et l’Espagne jusqu’à Barcelone à la recherche d’une petite fugueuse, une gosse mal grandie, une fille de la bourgeoisie(...)"

 

  

Cutter - Yves RAVEY

 

Les premières pages de ce court roman m'ont immédiatement et violemment fait plonger dans une autre réalité... Les styles sont très différents mais l'expérience fût pour moi très proche de l'attraction/répulsion souvent ressentie avec Régis Jauffret. A consommer en doses homéopathiques donc mais idéal pour réveiller le lecteur avide de sensations fortes !

 

Cutter

 

"L'Institut de surveillance avait placé Lucky et Lili au service des Kaltenmuller. Lili était chargée du ménage, Lucky des fleurs, sous l'autorité de leur oncle Pithiviers qui leur avait ordonné de taire tout ce qu'ils voyaient. Mais c'était sans compter sur l'amour de Lucky pour sa soeur ni sur les multiples usages du cutter."

 

 

L'apprentissage - Raphaël MAJAN

 

Liberty est un commissaire parfaitement dépourvu de sens moral. Il règle ses affaires, comment dire... d'une manière tout à fait personnelle... Un roman noir et extrêmement ju-bi-la-toire !

 

L'apprentissage

 

"Vocation tardive : c'est à cinquante ans que le commissaire fait ses débuts dans la singulière carrière de serial killer au service de la sécurité. Il y montre d'emblée d'excellentes dispositions ainsi que la volonté, en bon lecteur de Proust, de rattraper le temps perdu. Hommes et femmes, jeunes et vieux, ceux qui le côtoient finissent aussi bien au cimetière qu'en prison. Quand il viole, les deux sexes passent à la casserole. Puisqu'il travaille pour la justice, n'est-il pas logique que Liberty tâche de réserver un sort égal à chacune de ses victimes ?"

 

 

L'embrasure -  Douna LOUP

 

J'aime être bousculée mais parfois, un peu de douceur ne nuit pas ! Après les montagnes russes de mes précédentes lectures, une petite balade en forêt s'imposait. C'est Lo qui a eu la gentillesse de m'envoyer ce roman vers lequel je ne serais certainement pas allée (trop calme en apparence) et je l'en remercie car il m'a offert un très joli moment de lecture. Je m'y suis glissée tout tranquillement... J'ai beaucoup aimé le personnage principal, la singularité de son rapport aux autres et moi qui ne suis d'ordinaire pas très sensible aux descriptions, je me suis laissée entraîner par la poésie de l'auteur. L'histoire n'est pourtant absolument pas rose bonbon mais le mot qui me vient à l'esprit pour caractériser le style de Douna LOUP et le livre en lui-même est "CHARMANT"...

 

L'embrasure

 

"La forêt est grande, profonde, vibrante, vivante et vivifiante. Elle est quelque chose comme une femme qui voudrait l'homme sans lui dire. Quelque chose qui dit oui sous la robe mais qui s'est perdu dans la bouche, qui devient tendre dans l'humus et vous jette des ronces au visage. La forêt est comme ça, ici. Le sauvage sait y faire. L'attirance qu'elle éprouve à se faire explorer, elle la garde au-dedans, de la sève en puissance qui coule sous la terre, qui monte comme une odeur et vous emballe sur-le-champ. Même le ciel, au-dessus, ne reste pas indifférent. À vingt-cinq ans, il mène une vie simple : des collègues d'usine avec qui faire la fête le samedi soir, des aventures amoureuses sans lendemain et surtout une passion : la chasse et l'amour de la nature (...)"

 

 

Girls don't cry - Nine ANTICO

 

Les filles de cette bd pourraient être les petites soeurs des héroïnes de "La vie au ranch" de Sophie Letourneur ! Mais leurs tracas existentiels m'ont moins amusée. Les dialogues m'ont même carrément ennuyée... J'ai en revanche, beaucoup aimé le style graphique de ces vignettes un brin désuètes !

 

Girls don't cry

 

"Les filles sont toutes différentes, et toutes pareilles. Elles veulent être originales, mais malgré leurs efforts finissent par se ressembler. Incarnations de la fraîcheur et de la jeunesse, elles se complaisent parfois dans une mélancolique indolence qui leur donne un peu de sérieux au milieu d’une déferlante de futilités. Avec cet album d’histoires courtes, la talentueuse Nine Antico scrute de près les émois de la vie de jeunes adolescentes parisiennes. Elle oscille entre tendresse et cruauté, entre trait art nouveau et motifs contemporains (...)"

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

Lizouzou 14/01/2011 11:29



Moi aussi j'ai abandonné King Kong Théorie en cours de route et j'ai nettement préféré Apocalypse Bébé !


Et moi aussi je suis une accro des séries tv, j'étais tristounette pendant les fêtes où beaucoup de séries étaient en pause !


Vraiment sympa ton blog, je reviendrais ^^



Laetitia BERANGER 21/01/2011 10:38



@Lizouzou : Bienvenue à toi et merci pour ton sympathique commentaire ! N'hésite pas à me faire part de tes bons plans séries... parce qu'on en suit jamais assez !



Lo 14/12/2010 19:46



Génial ! Quel plaisir de voir que l'Embrasure s'est ouverte vers un bon moment de lecture, plein de charme bien qu'avec une certaine violence....


Tu contribues à me faire trépigner en attendant de pouvoir lire "Apocalypse bébé" !