Lectures mars 2010

Publié le par Laetitia BERANGER

Les veilleurs - Vincent MESSAGE

 

Comment vous dire... J'étais si impatiente, si convaincue que j'allais le dévorer, le trimballer partout à m'en bousiller l'épaule (gauche, celle de la bandoulière) mais la réalité fût toute autre. Je l'ai commencé en janvier et je n'ai cessé de décrocher, m'y remettre, insister car... Il faut bien avouer que l'univers imaginé est incroyable : foisonnant, étonnant ; il s'étend à perte de vue mais hélas... je m'y suis perdue !

 

Les veilleurs

"«On en revient donc aux faits : je me suis trouvé mêlé à une affaire de meurtre. Par un beau matin de février, un peu froid mais lumineux, je suis descendu dans la rue armé d’un pistolet, et j’ai tué trois personnes. C’étaient apparemment des gens que je ne connaissais pas, et qui ne m’avaient rien demandé. Ils étaient des êtres humains, moi aussi peut-être, et ça ne se passait pas trop mal. Ensuite les cinquante-quatre témoins ont compté sept ou huit coups de feu. Moi j’ai vu les rosaces de cervelle jaillir sur le trottoir. La rue brusquement cathédrale. Les grandes orgues qui se mettaient en marche. » Oscar Waldo Andreas Nexus est condamné à perpétuité, puis transféré à la clinique Bentlam et placé sous la surveillance du docteur Joachim Traumfreund. L’affaire semble classée, sauf pour Samuel Drake, le gouverneur de la région de Regson, dont la maîtresse a trouvé la mort dans la fusillade. Pour lui, Nexus n’a été que l’instrument de gens qui voulaient lui porter un coup, l’affaiblir à un moment décisif et l’empêcher d’être réélu. Convaincu d’un complot politique, il charge Paulus Rilviero d’en apprendre un peu plus."


Cher Antoine ou l'amour raté - Jean ANOUILH

 

Excellente pièce : enjouée, fine et traitant l'un de mes thèmes favoris "le théâtre dans le théâtre". Figurez-vous que ça tombe bigrement bien car j'endosserai en juin, la robe noire de la veuve sur les planches d'un théâtre parisien !

 

Cher Antoine ou l'Amour raté

«Il faut bien se servir de temps en temps des grands mots. Surtout quand on a à parler de grandes choses. Alors marchons. Cher Antoine, de M. J. Anouilh, est un chef-d'œuvre. Un chef-d'œuvre complet, profond, étincelant, pétillant, subtil, naïf, poétique, comique, plein de résonances.» Jean Dutourd.


Parisienne - Miss Tic
 

Chouette balade sur les pas de Miss Tic qui me redonne envie de traquer son personnage sur les murs de Paris. J'ai souvent eu envie de mener l'enquête, débusquer ses pochoirs... mais je me dis aussi que l'émotion est plus forte lorsque l'on tombe dessus par hasard. Ce jour-là, j'étais en avance, je flânais dans les rues alentour quand je la vis soudain. C'était un mur du 13ème, la Miss dans sa petite robe noire m'avait dit "C'est la vie, ça va passer !".

 

Parisiennes

"Si les murs ont des oreilles, Miss.Tic leur donne aussi des yeux, des lèvres, des seins et des hanches. Poète et plasticienne, artiste phare de la peinture urbaine, elle imprime ses pochoirs sur les murs de Paris depuis 1985. Ses oeuvres s'adressent à tous et font du public leur destinataire attitré et critique. Femme libre affirmant son désir, ses créations rythment le quotidien de milliers de personnes. En chaussures de ville, en talons aiguilles, en escarpins, bottées pieds nus, sportives, sexy, cocasses, elles nous font marcher ! Scandaleuses, travailleuses, coureuses, amoureuses, rêveuses, flâneuses, elles trottent, elles cavalent, elles piétinent, elles déambulent, elles s'éloignent, elles se sauvent... Balade poétique, à travers des silhouettes de femme réalisées au pochoir et accompagnées de textes brefs."


Mensonges sur le divan - Irvin D. YALOM

Très sympathique moment de lecture mais j'aurais certainement été plus surprise si je n'avais pas regardé les 43 épisodes de la première saison de "In treatment" quelques jours auparavant ! Les ressorts sont un peu les mêmes et Ernest Lash m'a bien moins captivée que Paul Weston...

  

Mensonges sur le divan

"Psychanalyste reconnu, Ernest Lash est en proie au doute: en se montrant plus proche de ses patients ne parviendrait-il pas à de meilleurs résultats? Quand Carol Leftman, brillante et séduisante avocate, entre dans son cabinet, il met en pratique sa nouvelle théorie. Mauvaise pioche: Carol, convaincue que son mari l'a quittée sur les conseils dudit psychanalyste a décidé de le piéger..."
 

Narcisse et ses aiguilles - Chloé DELAUME

Encore un très joli rendez-vous avec ma meilleure amie "personnage de fiction" ! Cette fois-ci, il est question d'une lubie de filles. D'une toquade. Que dis-je, d'un besoin ! Vital le besoin... Car dans le reflet de l'escarpin vernis, Chloé voit rouge... et je la suis.


Narcisse et ses aiguilles

"Narcisse et ses aiguilles est une nouvelle, commandée par Jeanne-Marie Sens et Hubert Tonka pour leur maison d'édition L'une & l'autre, qui propose, entre autre, une collection de petits textes sous le titre De vos nouvelles. Récit autofictif écrit après un rude, très rude hiver, ce texte retrace un épisode maniaque un peu particulier, où une paire d'escarpins incarne l'objet du désir."

 

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

Theoma 08/04/2010 00:26



J'ai bien aimé Mensonges sur le divan également mais il ne m'en reste plus grand chose...



Karine :) 04/04/2010 03:17



Je suis très curieuse de découvrir Chloé Delaume depuis que j'ai lu "Au bon roman"...  et si en plus tu en dis du bien, dur de résister!



Laetitia BERANGER 06/04/2010 10:04



@Karine: C'est quoi le lien entre "Au bon roman" et Chloé ?! Mais quoiqu'il en soit, je t'encourage vivement à ne pas résister !!



Lucile 02/04/2010 09:59



Je t'avoue que je ne connais pas grand-chose à tes lectures de ce mois (si ce n'est le Delaume - évidemment - et le Message - qui est sagement installé dans la pile de mes emprunts, merci! ;-) ).
Je vais m'en tenir à ce qui se trouve dans mes rayonnages! ^_^