Lectures juin/juillet 2011

Publié le par Laetitia BERANGER

Depuis que je ne lis plus en marchant, je lis moins mais... peut-être mieux ?

 

38 mini westerns - Mathias MALZIEU

 

Je le cherchais depuis longtemps celui-là, il a dû être réédité rien que pour moi ! Si ces courtes histoires m'ont emportée moins loin que "La mécanique du coeur" mais surtout moins secouée que "Maintenant qu'il fait toujours nuit sur toi", l'univers déglingué et la vision singulière du monde de Mathias Malzieu ne me laissent définitivement pas indifférente. Quelqu'un a-t-il lu son dernier "Métamorphose en bord de ciel" ?

 

38 mini westerns avec des fantômes

 

"Mathias Malzieu est... Mathias Malzieu est un Petit Prince en anorak. Mathias Malzieu est un homme de goût (il aime les livres de Richard Brautigan et les disques de Johnny Cash). Mathias Malzieu est un poète. Mathias Malzieu est le chanteur de Dionysos, un groupe de rock qui n'arrête pas de faire des bonds pour avoir la tête dans les nuages et décrocher les étoiles. Mathias Malzieu est un enfant qui a beaucoup appris des grandes personnes. Mathias Malzieu est un pionnier du mini-western : les rêves sont sa frontière" Stéphane Deschamps-Les Inrockuptibles.

 

 

Un léger passage à vide - Nicolas REY

 

Nicolas Rey m'agace à la télé et m'enchante à la radio, j'étais curieuse de voir quel effet il me ferait à l'écrit. Force est de constater que sa voix joue beaucoup sur moi car ses mots ne m'ont pas subjuguée... 

 

Un léger passage à vide

 

"Camarade lecteur, amie lectrice, Heureux de te retrouver. Franchement, si on m'avait dit que l'on se reverrait un jour, toi et moi. Bon, tu sais comment les choses se passent. Je ne vais rien t'apprendre. Entre notre date de naissance et notre date de décès, il y a quelques moments dingues, des mauvaises passes et puis tout le reste. J'ai retiré tout le reste pour t'offrir rien que des moments dingues et des mauvaises passes. Et des moments dingues, aussi. Et des mauvaises passes. Et ainsi de suite. Bien à toi, NR."

 

 

Clara et la pénombre - José Carlos SOMOZA

 

Je l'ai déjà exprimé ici de nombreuses fois : Somoza jamais ne me déçoit ! Et ce roman-là, vient se placer tout près de la fascinante "Dame n°13" qui m'avait tant plu. Un univers toujours aussi sombre, sensuel et dérangeant, de l'invention et de la tension jusqu'au dénouement...

  

Clara et la pénombre

 

"Qu'est-ce que l'art hyperdramatique, plus communément appelé l'art HD ? Pour le policier viennois Félix Braun, ce sont des personnes qui restent immobiles et dont les autres disent que ce sont des peintures. Pour les responsables de la Fondation chargée de gérer les œuvres du peintre Bruno Van Tysch, ce sont des peintures à qui il arrive de bouger et qui ressemblent à des personnes. En 2006, acheter ou vendre un tableau peint sur toile n'est plus une bonne affaire. La clé du succès de l'art hyperdramatique réside dans sa fugacité, l'achat et la vente d'êtres humains peints est devenu un phénomène ordinaire..." 

 

 

Eaux fortes de Buenos Aires - Roberto ARLT

 

Je suis sensible, vous le savez, à ces instants dérobés et couchés sur le papier, les "Eaux-fortes" ne pouvaient donc que m'enthousiasmer ! Une manière de découvrir la ville de Buenos Aires par petites touches et clins d'oeil qui font sa singularité : la chaise que l'on tire sur le trottoir pour commérer, l'homme au maillot ajouré qui baille sur le palier et cette langue vivante et colorée ; j'ai ri, voyagé, je me suis ré-ga-lée ! 

 

Eaux-fortes de Buenos Aires

 

"Les Eaux-fortes de Buenos Aires sont des instantanés de la capitale argentine, de ses paysages, de ses humeurs, de ses habitants et de son rythme. Car il y a bien une faune et une flore particulières à l'endroit : ses jeunes oisifs plantés toute la journée sur leur perron, ses maisons de tôle ondulée aux couleurs passées, la chaise sur le trottoir, chaise des vieux et des amoureux... Un voyage dans la langue et dans la ville, où se côtoyent tournures des faubourgs et argot des bas quartiers."

 

 

Blast T2 - Manu LARCENET

 

Ce second tome a tout a fait prolongé les sensations ressenties lors de ma lecture du premier. Une intrigue très lente à se déployer mais une noirceur dont il est bien agréable de se laisser envelopper. Moi qui ne suis pourtant habituellement que peu touchée par la beauté graphique, je dois bien avouer qu'ici, le charme agit...

 

Blast - Blast, T2

 

"« Je mens… Je suis en feu, je suis gris, lourd, crasseux, mais je suis en feu. » Un homme seul dort dans les bois. Masse inouïe de plus de 150 kilos, il est parti un beau matin, laissant sa vie d’avant, à la recherche du blast, ce court instant de perfection, flash improbable, qui survient parfois, lorsque, oubliant sa graisse, il parvient à voler."

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

Christophe 19/08/2011 16:52



Clara et la pénombre est une merveille....



Thomas Grascoeur 10/08/2011 12:29



Non, malheureusement, mais je suis curieux de le découvrir...



Thomas Grascoeur 09/08/2011 17:49



Personnellement je suis bien tenté par le Somoza



Laetitia BERANGER 10/08/2011 11:05



@Thomas : Je t'y encourage vivement ! Tu as déjà lu Somoza ?