Le règne de Tristus Sinistros

Publié le par Laetitia BERANGER

IRENE
Réalisé par Alain Cavalier
Genre : Documentaire

Irène"Irène et le cinéaste. Relation forte et en même temps pleine d'ombres. Irène disparaît. Reste un journal intime retrouvé des années après. Une fraîcheur. Une attirance. Un danger. Comment faire un film ?"
"Elle est derrière la porte. Je l'entends frapper doucement depuis des années. Pourquoi tant tarder à lui ouvrir ? Crainte de ce qu'elle peut me demander ? Peur d'un aveu ? Refus d'éclairer les coins sombres ? Seule certitude : elle est là, vivante, aujourd'hui, devant moi. Elle guide mes gestes. J'essaie d'aller plus loin que nous, hier."

La bande-annonce


Ce qui m'a gênée, c'est sans doute d'entrer ainsi dans l'intimité de ce couple, composé d'un homme et d'une morte. Les carnets, la voix d'Alain Cavalier et ce portrait en creux de la femme aimée à travers une multitude de détails m'ont néanmoins touchée mais cela reste une expérience inconfortable et dérangeante. Il y a en revanche, cette phrase que je ne suis pas prête d'oublier, Irène avait coutume de dire "J'aimerais connaître mon secret"...


SIN NOMBRE
Réalisé par Cary Fukunaga
Avec Edgar Flores, Paulina Gaitan, Kristian Ferrer

Sin Nombre
"Au Honduras, la jeune Sayra retrouve son père après une longue séparation. Elle va enfin réaliser son rêve, émigrer avec lui et son oncle aux Etats-Unis. Au Mexique, Casper est membre de la "Mara", l'un des terribles gangs d'Amérique Centrale. Pour venger la mort de sa fiancée, il tue un chef de bande et prend la fuite. Sur le toit du train qui file vers le Nord, entourés de centaines de candidats à l'émigration, Sayra et Casper se rencontrent. Il fuit son passé criminel, elle espère un avenir meilleur : parviendront-ils à échapper ensemble à leur destin et à franchir la frontière ?"

La bande-annonce


Ce film m'a beaucoup impressionnée. J'ai été saisie par la violence des images dès les premières minutes et je suis restée tendue jusqu'à la fin. Je me suis vraiment attachée à Sayra, Casper et Smiley et j'ai souhaité très fort que tout s'arrange pour eux, ça ne sera pas le cas pour tous, on s'en doute. Le film s'achève hélas, sur un plan très convenu, sans surprise mais je garde néanmoins le souvenir d'une histoire forte.


LA GRANDE VIE

Réalisé par Emmanuel Salinger
Avec Laurent Capelluto, Michel Boujenah, Hélène Fillières,

La Grande vie
"Un concours de circonstances met en présence Grégoire, modeste professeur de philosophie, et Patrick, animateur vedette de télévision. Cette rencontre va changer le cours de leur vie. A travers ce parcours, cette comédie explore le fantasme et le désir d'échapper à sa condition pour entrer dans la "vraie vie", celle, à jamais différée, qu'on voudrait vivre..."

La bande-annonce





Une chose affreuse s'est produite le week-end dernier : le Mk2 Hautefeuille m'a refusé l'entrée pour "Navidad" pour cause de carte UGC très fatiguée de la bande magnétique !! Ne voulant pas rebrousser chemin, je me suis glissée dans une salle voisine à Odéon... Un seul choix possible : "La grande vie". Positive en toutes circonstances (hem) j'ai pensé Tiens une comédie, ça va me changer ! Grave erreur. Je me suis enfuie au bout d'une vingtaine de minutes sur une réplique mémorable de Boujenah : "J'ai le cul qui gratte, t'as pas la langue qui pique ?". Certes, il en faut pour tous les goûts...


LES HERBES FOLLES
Réalisé par Alain Resnais
Avec André Dussollier, Sabine Azéma, Emmanuelle Devos

Les Herbes folles

"Marguerite n'avait pas prévu qu'on lui volerait son sac à la sortie du magasin. Encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking. Quant à Georges, s'il avait pu se douter, il ne se serait pas baissé pour le ramasser."

La bande-annonce






Si le fond est plutôt noir, la forme est d'une fantaisie réjouissante ! Le sourire carnassier de Dussollier, les yeux (et les pieds) rieurs de Sabine Azéma, la voix off d'Edouard Bear TOUT dans ce film a su me séduire. Dans ce climat grisailleux, voilà exactement ce dont j'avais besoin : une chevelure flamboyante, un soupçon de voltige aérienne, une pincée d'absurdité... j'en redemande ! Je retiens également une phrase pleine de sagesse
"Lire n’a jamais tué personne. Au contraire, ça aide à vivre." Tout à fait !

Commenter cet article

kilucru 17/11/2009 00:13


@ Laetitia : Non bien sur ce n'est pas péjoratif..mais comme je considère ce film comme une oeuvre d'art ! Bon et puis je suis peut-etre touché par quelque chose d'intiment personnel à travers ce
film, une mystèrieuse correspondance, comme chez Baudelaire, aujourd'hui encore j'en frisonne d'un ensemble de sentiments mélés !
Concernant l'Enfer, j'avoue avoir eu à une ou deux reprisies les paupières tombantes, cependant je crois qu'il faut le voir, il t'appartient de te faire un avis propre, tout comme il serait dommage
d'tre passé à coté. Par ailleurs certes Romy Schneider accapare la pellicule, mais Reggiani et les autres sont à découvrir, ainsi que le délire du réalisateur. Je compte sur toi pour me faire un
retour si tu te décides à le voir !
@ Lo : Ennuyé à fond, non quand meme pas, à moitié seulement ;o)


Lo 16/11/2009 21:36


Pour Les Herbes Folles, je crois que le public est assez partagé entre ceux qui se sont ennuyé à fond (n'est-ce pas Kilucru !) et ceux qui ont été charmé ! J'ai eu la
chance comme toi Laetitia d'être dans la 2e catégorie ! Mais ça ne restera pas pour autant un de mes best movies de 2009...


kilucru 13/11/2009 23:49


Irène...genre documentaire....Ho! non non ce film est par ailleurs trop vivant, c'est un voyage, c'est une oeuvre d'art ! C'est un poeme admirable, usant d'une multitude de formes d'expression pour
n'étre qu'un simple documentaire...


Sinon j'éspérais Navidad en sortie sur Lille, que Nenni ! Parfois j'enrage !
idem pour The Red Riding Trilogy ...ha vivre en province..sniff !

bon par contre je suis allé voir l'Enfer De Clouzot....je tacherai d'en dire quelques mots ce week-end !





Laetitia BERANGER 16/11/2009 10:05


@Emeraude : Et toi ? Tu en as pensé quoi ? @Kilucru : Ben c'est pas péjoratif documentaire ! J'ai par exemple adoré "Les plages d'Agnès" de Varda que je qualifierais aussi de documentaire :-) Et je
suis curieuse de savoir ce que tu as pensé de l'Enfer, j'hésite à aller le voir...


Emeraude 13/11/2009 21:38


eh bah voilà, je sais ce que tu as pensé des herbes folles maintenant ! C'est dommae qu'on se soit ratées :-)