Juste le temps de vivre

Publié le par Laetitia BERANGER


Chansons et textes de Boris Vian
au théâtre Le Lucernaire

Avec : GABRIELLE GODART, ARNAUD LAURENS, SUSANNE SCHMIDT
Mise en scène : JEAN-LOUIS JACOPIN

Jusqu'au 28 fevrier




"Spectacle musical qui prend la forme d'une émission de radio imaginée avec beaucoup d'humour par Jean-Louis Jacopin.

Les "réclames" des années 5O se mêlent aux chansons célèbres ou méconnues, aux poèmes et extraits de roman comme L'écume des jours ou J'irai cracher sur vos tombes, sans oublier le sulfureux Traité de civisme, Un trio formidable nous fait redécouvrir en musique l'univers insolent et poétique d'un écrivain amoureux fou de la vie. Une vie trop brève pour être sacrifiée aux marchands de canons, de religions ou de morales."

 



Plus que quelques jours pour aller assister à ce réjouissant spectacle... Bon, la première partie est plus enjouée que la seconde mais la représentation s'achève sur un "On n'est pas là pour se faire engueuler" collectif alors vous devriez, comme moi, en ressortir tout ravigotés ! Des décors en carton, une scénographie épurée mais la simplicité a parfois du bon surtout quand les textes de Vian remplissent tout l'espace. Les trois interprètes transmettent à merveille énergie, malice et émotion. Les chansons s'enchaînent... Tiens, on aperçoit Chloé et Colin qui font la causette ! Et voilà un snob qui entre en scène à moins qu'il ne s'agisse de cette femme qui coûte cher ? Et quand Lee Anderson pointe son pistolet vengeur sur le public, les mots de Vernon Sullivan sifflent comme des balles. Le grave côtoie le délirant et c'est exactement ça que j'aime chez Vian.

Publié dans Les mots en scène

Commenter cet article

Lucile 28/02/2010 22:34


Une belle histoire entre Vian et toi on dirait! :)