"Un pas, je vis ; un pas, je meurs"

Publié le par Laetitia BERANGER

ALEXANDRA DAVID-NEEL, MON TIBET
Au Petit Montparnasse


Pièce de Michel LENGLINEY
Mise en scène de Didier LONG
Avec Hélène VINCENT et Emilie DEQUENNE


"Etonnante femme qui, en 40 ans, a parcouru des milliers de kilomètres de jungles, de steppes ou de solitudes glacées, à pied, à dos de yack ou de mule, franchissant des cols de 5000 mètres d’altitude… Exceptionnelle femme qui a défié l’Himalaya, déguisée en mendiante, pour arriver enfin, famélique, épuisée, en guenilles, à Lhassa. Ses exploits, sa philosophie très pertinente sur la vie, la « vraie » vie… ses recherches sur le Bouddhisme lui ont donné matière à écrire de nombreux livres comme le Voyage d’une Parisienne à Lhassa. (...)
La pièce commence au moment où Alexandra David Néel, au soir de sa vie, retirée dans le Midi de la France, engage une jeune femme qui va lui servir de gouvernante, cuisinière, secrétaire, lectrice, bibliothécaire, confidente et... souffre-douleur ! Invraisemblables rapports entre ces deux femmes où deux caractères de feu vont s’affronter. Amour-haine, colères-tendresse, qui, immanquablement s’achèvent dans d’improbables voyages par la mémoire ressuscités."

 

 

Ce soir-là, j'ai moi aussi donné mon bras à Alexandra David-Néel et je l'ai laissée m'emporter au gré de ses voyages, de ses souvenirs... Le personnage est incroyable et la performance d'Hélène Vincent l'est tout autant : quelle présence, quelle énergie ! On l'adore, on la déteste, on ne sait plus bien... cette tatie Danielle toute en contradictions joue avec nous et n'est jamais là où on l'attend ! Quelques réserves au début, sur l'interprêtation d'Emilie Dequenne mais les mimiques trop appuyées disparaissent et laissent place à une très belle complicité des deux comédiennes. Le dispositif scénique est efficace et quelques astuces permettent d'agrandir la scène bien au delà de ce que l'on voit ! Courrez vous y dégourdir l'imaginaire, rire, pleurer peut-être aussi... vivre un grand et beau moment de théâtre.

 

Publié dans Les mots en scène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucile 18/04/2010 17:58



Oui, pleurer! ;-)


Merci de m'avoir emmenée avec toi! :)



Laetitia BERANGER 19/04/2010 18:57



@Lucile : C'était un plaisir de te voir toute bouleversifiée :-)