Lectures mars/avril 2007

Publié le par Laëtitia BERANGER

Je constate que pour la première fois depuis un an, je ne vous ai pas donné mon compte-rendu de lecture mensuel. N'aurais-je rien lu au mois de mars ??? Ah mais si, ça me revient maintenant...

 

Un mariage inouï         Le mariage pour les débutants  Se marier autrement : Comment inventer une cérémonie civile ou religieuse

Voilà pourquoi je n'ai pas dû juger utile de partager ça avec vous ;-) Si vous vous mariez prochainement, je suis incollable (et intarissable !) sur le sujet, n'hésitez pas ! rires

Et sinon, un roman dont je n'ai pas le droit de vous parler puisque je l'ai lu en tant que "membre du comité de lecture" pour le "Prix des Cinq Continents". Je vous en recauserai donc le moment venu, quoique... bof !

 

 

Sylvie GERMAIN - Le livre des nuits

Rarement un livre m'aura inspiré des sentiments aussi contradictoires. Dense, très dense même, j'ai bien dû mettre un mois pour rencontrer tous les membres de la famille Péniel. Tant de choses dans la tête de Sylvie Germain ! Une vraie poésie, des trouvailles plus planantes les unes que les autres et en même temps, avec toutes ces générations rencontrées il y a de quoi s'emmêler les pinceaux (sans compter qu'ils ont tous des noms à coucher dehors !!). Je ne regrette absolument pas la ballade même si je me suis parfois un peu perdue en route.

 

 

 

 

 

Parti des confins de la terre et de l'eau, Victor-Flandrin Péniel, portant au cou les larmes de son père dont le visage fut sabré en 1870 par un uhlan, et toujours accompagné d'une mystérieuse ombre blonde, viendra s'établir dans un hameau perdu au bout du territoire et encerclé de forêts où rôdent encore les loups. C'est dans ces terres frontalières, par où la guerre sans cesse refait son entrée au pays, et dans la vie et la mémoire des hommes, que Victor-Flandrin, dit Nuit-d'Or-Gueule-de-Loup, prendra femme, par quatre fois, et engendrera une nombreuse descendance, toute marquée par la gémellité et la violence de la passion. Bien des romans d'aujourd'hui s'emploient à nous montrer les hommes et les femmes broyés par l'histoire. Mais, avec ce récit, cette terrible réalité se transfigure aux dimensions du légendaire, du conte fantastique.

Fred VARGAS - Debout les morts (en audio)

 

Il faudrait que je m'applique à les lire dans l'ordre, car je suis toute chamboulée ! Je retrouve les Evangélistes (aperçus dans "Sans feu ni lieu") dans toute leur splendeur, je les adore ! Paul Barge, m'a régalée de sa voix suave durant 7 cd... De quoi faire de super joggings et sombrer x fois paisiblement dans un sommeil peuplé d'enquêtes rocambolesques !

Debout les Morts

Un matin, la cantatrice Sophia Siméonidis découvre, dans son jardin, un arbre qu'elle ne connaît pas. Un hêtre. Qui l'a planté là ? Pourquoi ? Pierre, son mari, n'en a que faire. Mais la cantatrice, elle, s'inquiète, en perd le sommeil, finit par demander à ses voisins, trois jeunes types un peu déjantés, de creuser sous l'arbre, pour voir si... Quelques semaines plus tard, Sophia disparaît tandis qu'on découvre un cadavre calciné. Est-ce le sien ? La police enquête. Les voisins aussi. Sophia, ils l'aimaient bien. L'étrange apparition du hêtre n'en devient que plus énigmatique.

Emmanuelle LABORIT - Le cri de la mouette

Ce livre arrive entre mes mains alors que je concrétise enfin mon projet d'apprentissage de la langue des signes. Le monde des sourds est tellement mystérieux... Emmanuelle Laborit raconte son apprentissage de la vie dans un monde fondamentalement entendant. Les difficultés et problèmatiques sont admirablement bien exposées et le style fait appel à de nombreuses images criantes de vérité.

Le cri de la mouette

Emmanuelle n'a jamais connu que le silence. Le monde, autour d'elle, n'était qu'une étrange représentation de mimiques, de bruits et de gestes mystérieux. Alors, pour s'évader de cette prison, pour clamer son existence, elle s'est mise à crier. Des cris d'oiseau de mer, disaient ses parents. C'est ainsi qu'elle est devenue la mouette. Mais, à sept ans, Emmanuelle découvre le langage des signes. Le monde intelligible s'ouvre enfin et elle devient une petite fille rieuse et "bavarde". Aux désarrois de l'adolescence qui vont suivre, s'ajoute la révolte devant l'ostracisme social dont sont frappés les sourds. Mais très vite la réaction, la lutte et la victoire finale sur elle-même : son triomphe au théâtre dans "Les enfants du silence", son combat pour faire connaître les droits de trois millions de sourds.

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

essel 27/08/2007 17:32

Toutes mes félicitations !!! Un peu tardives.

Laetitia BERANGER 28/08/2007 09:30

Merci beaucoup, ça approche !!!

Eric 05/05/2007 13:04

c'est un bien bel evenement et qui sera organisé de mains de maître !!

So 03/05/2007 15:32

Félicitations Miss pour cet heureux événement!! C'est une très chouette journée, et j'en garde vraiment un souvenir énorme... Profites-en bien ;-)) et courage pour les préparatifs!!

Laëtitia BERANGER 10/05/2007 14:29

Je crois savoir que tu en prépares un sacré heureux évènement toi aussi So ! Merci pour ces encouragements et j'espère que j'en profiterai un max car j'entends si souvent dire que cette journée passe à toute vitesse ;-)

Lo 02/05/2007 08:51

Merci pour tes avis, et bons préparatifs ! ;-)

Laëtitia BERANGER 02/05/2007 12:11

Merci Lo de ces encouragements, c'est vrai que c'est du taf !

jo du livrophile 30/04/2007 22:25

Très, très sympa ces idées de lecture :) Alors, au fait, ce mariage c'est pour quand ?! Dis-nous tt ! ...

Laëtitia BERANGER 02/05/2007 12:09

Tout ? Certainement pas ! rires. C'est pour septembre, ça approche à grands pas ;-)