Des mots qui chantent

Publié le par Laëtitia BERANGER

 

 

 

 

 

 

 

Laissez-moi vous présenter un petit gars nommé Renan LUCE, rencontré sur la scène du Trianon… Ses premiers mots pour le public : « Merci d’être venus écouter mes petites histoires ! ».

 

 

 

 

Des petites histoires que j’ai écoutées et même appréciées. Elle mettent en scène, en vrac : un Monsieur Marcel (fossoyeur narcoleptique), un mafieux repenti (Renan aurait-il lu « Malavita » ?) une demoiselle Charlotte surnommée Camelote, ou encore un insomniaque maudissant sa compagne endormie… Tendance « Bénabaresque » indéniable ! Ce dernier ayant d’ailleurs invité Renan Luce en première partie de ses concerts. Mais ce jeune homme possède néanmoins sa propre patte et surtout un  timbre bien à lui. On lui attribue souvent « un grain de sel dans la voix » (because originaire de Bretagne).

 

Le concert me fait également découvrir des textes plus creusés et plus sensibles comme « Je suis une feuille* », « L’iris et la rose » ou « I was here ».

 

*« Mais voila que je sens que la plume me frôle
Et les lettres se forment comme l'encre tourbillonne
J'n'ai jamais vu plus lourd que le poids de ces mots
C'est la misère d'un homme que je sens sur mon dos » 

 

Voilà donc un petit gars (auteur/compositeur/interprète tout de même !) plutôt talentueux et qui a déjà ses fans car l’euphorie était bien présente ce soir-là.

 

Parmi les musiciens, oh surprise ! Martin GAMET le bassiste de Martin RAPPENEAU et de CAMILLE est aussi le contrebassiste de Renan LUCE. Assez tranquille avec ceux-ci, il est ici bien plus expansif ! Tout en déhanché, il manie sa contrebasse comme une partenaire et nous offre un final déchaîné… sur le dos et les pieds en l’air !

 

 

 

 

 

Les rappels se succèdent et plus de chansons à chanter ! En avant donc pour quelques bis et la primeur d’une toute nouvelle chanson évoquant les « timides anonymes ».

 

Résultat, j’achète l’album le lendemain et me réserve « Les voisines » pour chanter sous ma douche ! A noter tout de même, férus de mélodies chiadées passez votre chemin, quand aux autres… 

 

 

Son album « Repenti » :

 

 Renan Luce

1. Les voisines

2. Repenti

3. Le Lacrymal Circus

4. Je suis une feuille

5. La lettre

6. Chien mouillé

7. Monsieur Marcel

8. 24h01

9. Camelote

10. Mes racines

11. I was here

12. Nuit blanche

13. L’iris et la rose

 

 

Son site :

http://renanluce.artistes.universalmusic.fr/

 

 

Son « myspace » avec quelques titres en écoute :

http://www.myspace.com/renanluce

 

Publié dans Les mots en scène

Commenter cet article

Lo 14/12/2006 19:43

Ouiiiiiiiiiiiiiiii ! Renan Luce j'adoooooooooooooooore ! Quelle chance cette Laëtitia ! Moi j'ai loupé son concert ..... snif !

Laëtitia BERANGER 03/01/2007 10:18

Oh t'inquiètes pas Lo, il passera bien vers chez toi ! Et puis vu qu'il n'est pas encore très connu, il faut profiter des petites salles !