Noir avec un soupçon d'espoir

Publié le par Laetitia BERANGER


MARY ET MAX

Réalisé par Adam Elliot

Mary et Max.

"Sur plus de vingt ans et d'un continent à l'autre, Mary et Max raconte l'histoire d'une relation épistolaire entre deux personnes très différentes : Mary Dinkle, une fillette de 8 ans joufflue et solitaire, vivant dans la banlieue de Melbourne, en Australie, et Max Horowitz, un juif obèse de 44 ans, atteint du syndrome d'Asperger et habitant dans la jungle urbaine de New York."




La bande-annonce
Le site officiel

Voilà encore un film d'animation pâte à modeler à ne pas montrer aux petits (comme "Le sens de la vie pour 9.99 $") mais les grands ne devraient pas s'en priver ! Visuellement, c'est très riche : les visages modelés sont étonnamment expressifs, l'univers new-yorkais de Max est fondu dans les gris et celui de Mary à Melbourne joue sur les tons de marron (sa couleur préférée !). Quelques petites taches rouges égayent un peu le tout comme le pompon que Max se colle sur la tête et la barrette portée par Mary. Si la forme est remarquable, le fond n'est pas en reste. Je me suis follement attachée à ces deux personnages, leur solitude m'a chavirée et je me suis vraiment prise au jeu de leur correspondance (truffée de toutes ces questions posées en P.S parce qu'on ose qu'à moitié les formuler). L'humour est noir mais grinçant juste comme j'aime !


AU VOLEUR

Réalisé par Sarah Leonor

Avec Guillaume Depardieu, Florence Loiret-Caille, Jacques Nolot


Au voleur


"Isabelle enseigne, Bruno cambriole. Ensemble, ils commencent à croire qu'ils pourraient être heureux. Le jour où l'étau policier se resserre, il l'entraîne dans sa fuite. Au coeur de la forêt, ils se cachent et s'aiment, hors du temps, dans une tentative ultime de tenir éloignée la violence du monde."




La bande-annonce

Si la première partie ne m'a que moyennement enthousiasmée, j'ai été très sensible à la seconde. Là aussi, les couleurs conditionnent beaucoup notre perception de l'ambiance. On quitte un décor gris bleuté pour entrer dans un tableau aux verts dégradés et c'est là que pour moi, le charme a vraiment opéré. Je suis entrée dans un état purement contemplatif, au fil de l'eau, j'ai aimé entrevoir à travers ce couple, la possibilité d'une vie à part. Refuser les contraintes, considérer le temps d'une échappée que la vie peut être aussi simple que se baigner dans la rivière, faire l'amour et se serrer l'un contre l'autre quand la faim et le froid viendront. Coïncidence étonnante, j'ai vu le soir même "La nuit du chasseur" et n'ai pu m'empêcher de constater le parallèle entre le voyage des deux enfants à bord de leur barque et celui des deux amoureux. Guillaume Depardieu n'a pas besoin de parler ; son visage, son regard racontent tout ce que nous avons besoin de savoir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lo 07/10/2009 23:00



Vu Au Voleur et comme toi, beaucoup aimé les prestations de Guillaume Depardieu, en fauve à fleur de peau, et de Florence Loiret-Caille en petit oiseau étonnant.



Laetitia BERANGER 08/10/2009 10:49


@Lo: Tu as raison de parler de Florence Loiret-Caille, je n'ai évoqué que Guillaume Depardieu mais j'ai moi aussi été très touchée par son interprêtation sensible. Et le petit oiseause se révèle
par moment bien plus fort que l'on imagine :-)


Yohan 06/10/2009 10:36


Merci pour ces conseils. Et si en plus tu fais un parallèle entre Au voleur et La nuit du chasseur (merveilleux film !), je ne peux qu'etre tenté un peu plus...


Laetitia BERANGER 07/10/2009 16:35


@Dasola : Merci pour la visite et effectivement, nous sommes d'accord !!
@Lo & Emeraude : Revenez vite me dire ce que vous en aurez pensé ;-)
@Yohan : Je n'aurais sans doute pas fait le parallèle si je ne les avais pas vus le même jour mais ça tombait bien !  Je sais que Flo a lu "la nuit du chasseur" faudra qu'on en cause
:-)


Emeraude 05/10/2009 20:06


très envie d'aller voir Mary et Max de toute façon !! :-)


Lo 05/10/2009 19:03


Wouah ! Vous être extra convaincantes toutes les deux ! J'ai vraiment envie d'aller voir Mary et Max, et Au Voleur aussi de toutes façons.... Merci Laetitia !


dasola 05/10/2009 13:47


Bonjour, concernant Mary et Max (je suis en train de rédiger un billet), je le conseille: c'est une merveille, on rit, on pleure. La musique est superbe. Il faut que j'aille le revoir tellement
c'est bien. Bonne après-midi;