Mosaïque ciné de mon été

Publié le par Laetitia BERANGER


Les très bons :

Le Temps qu'il resteUn prophèteInglourious BasterdsNon ma fille, tu n'iras pas danser

(Mentions spéciales pour : les trouvailles visuelles du "temps qu'il reste", le charisme de Nils Arestrup et la scène qui nous donne à voir le si rare sourire de Malik dans "Un prophète", le spectacle tarantinesque qui donne le rôle principal au langage, enfin pour le jeu de Chiara Mastroïanni qui m'a beaucoup touchée dans "Non ma fille tu n'iras pas danser".)

Les sympatoches : 

La Femme invisible, d'après une histoire vraieBancs publics (Versailles rive droite)Whatever Works

(Irrésistible Julie Depardieu)

Les adaptations de livres que j'ai aimés :

Le HérissonHarry Potter et le Prince de sang mêléThe Reader

("Le Hérisson" m'a fait pleurer pourtant je connaissais la fin ! Les tourments amoureux d'Harry et ses amis m'ont fait sourire. Je n'ai toujours pas saisi pourquoi l'adaptation du "Liseur" de Schlink a été tellement décriée. En revanche, j'ai fini par comprendre qu'il ne fallait pas espérer des moments aussi forts à l'écran qu'à l'écrit, les adaptations me déçoivent donc beaucoup moins !!)

Les films d'animation :

Là-hautL'Âge de glace 3 - Le Temps des dinosauresNuméro 9

(Magnifique premier quart d'heure de "Là-haut", le reste : mimi et divertissant)

Les vieux films :

Cris et chuchotementsLes Vacances de Monsieur HulotDivorce à l'Italienne

(Bouleversée par "Cris et chuchotements", vraiment amusée par les deux autres)

Les décevants (parce que rien de neuf)  :


Memory of LovePublic EnemiesL'Amour caché

("Memory of love" avait tout pour me plaire, je suis pourtant restée à la surface, "Public Enemies" long, long, loooong... Enfin, Isabelle Huppert incarne toujours aussi bien la folie mais à part ça...)




Le forum des images ouvrait gratuitement les portes de la salle des collections en juillet, j'en ai profité pour faire un repérage (et visionner "A bout de souffle" de Godard).



C'est tout beau, tout neuf et l'abonnement est sacrément tentant mais j'ai déjà un programme bien chargé avec ma carte UGC et la bibliothèque François Truffaut pour les DVD. Le "Passepartout" (à 132 euros l'année) me permettrait pourtant d'accéder aux festivals, aux courts métrages et à l'ensemble du catalogue de la salle des collections mais je me console en me répétant que celle-ci est en libre accès du mardi au vendredi à partir de 19h30.

Autre formule sympa, le "Billet menus courts" : Une séance + un menu au 7e Bar : 8 €

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain 14/09/2009 09:57

D'accord avec toi sur tes coups de coeur cinéma. J'ai eu un peu plus de mal avec "le temps qu'il reste".

Laetitia BERANGER 14/09/2009 10:37


@Alain : Je peux comprendre. Moi, j'ai vraiment été happée par les images mais il y a quelque chose de très contemplatif qui peut ennuyer.


Yohan 10/09/2009 19:21

Ouais, mais c'était à la téloche, et en plus en VF. Non, celui-là, il faut le voir en salle ! Pour le Prophète, toujours pas vu (eh oui, c'est la reprise !)

Yohan 07/09/2009 21:28

Un très joli panorama des sorties de l'été. D'accord pour la majorité de ceux que j'ai vus (il me manque Audiard et Honoré qui sont prévus), et pas de regrets pour ceux que j'ai ratés. Ah si, un vieux vu ce week-end, un chef d'oeuvre : il était une fois en Amérique, un film magistral et extraordinaire (j'en parlerai d'ici peu !).

Laetitia BERANGER 10/09/2009 10:02


@Yohan : J'ai vu qu'il passait à la téloche mais je l'ai loupé (pourtant, Télérama m'avait bien prévenue et à tous les coups, il est dans les 1000 et 1, celui-là !). J'ai hâte de savoir ce que tu
auras pensé du "Prophète".


Jean-François 07/09/2009 10:11

J'aurais aimé voir autant de film... mais non, et pourtant j'ai vu Public enemies que j'ai apprécié : du rythme, une bonne histoire, bien qu'effectivement rien de neuf, mais je n'y étais pas allé pour cela...à très bientôt...

esmeraldae 06/09/2009 17:36

ma mosaîque se compte sur une main ces temps ci!

Laetitia BERANGER 07/09/2009 10:15


@Cécile & Esmeraldae : Aller, zouuu c'est la rentrée, j'espère que vous gagnerez de nouveau les salles obscures !
@Lo : C'est sans doute le décalage entre cette scène très violente et l'expression du visage de Malik qui a imprimé ce sourire dans ma mémoire (pour effacer complètement les autres ?). A
ce moment précis, c'est effectivement comme si je le voyais sourire pour la première fois, une image vraiment très forte.
@Jean-François : Effectivement, tout le monde dit beaucoup de bien de "Public Enemies" (notamment mes chroniqueurs chéris du Masque) et j'ai beau être une inconditionnelle de Johnny Depp, je
me suis fort ennuyée.