TOP 10

Publié le par Laëtitia BERANGER

ET S'IL FALLAIT N'EN NOMMER QUE 10 ???

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir quels sont les 10 livres qui vous ont le plus marqué ? Juste 10, depuis que vous êtes en âge de lire !! Pour tout vous dire, je me la pose depuis peu et je me prends la tête, c'est atroce...

Soyons honêtes, je pense que je n'arriverai jamais à n'en choisir que 10. J'ai donc opté pour une procédure un tout petit peu plus acceptable et m'emploie actuellement à lister mes 10 auteurs favoris... C'est pas gagné !

Si vous y arrivez avant moi, n'hésitez pas à poster vos listes, ça m'intéresse !

* * *

J'y suis, j'ai eu du mal, mais voici mon "Top 10" à moi. C'est à dire mes 10 auteurs favoris depuis toujours à maintenant ! Et à priori, c'est dans l'ordre...

1. Antoine de SAINT-EXUPERY

 

Pour le « Petit Prince » que je ne me lasse jamais de lire, relire et réécouter la voix de Gérard Philippe me conter « "J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans". Parce que c’est comme si je le lisais différemment à chaque fois… Et aussi un peu, pour « Lettres à sa mère » qui m’a fait garder depuis le : « Je t’embrasse comme je t’aime ».

 

 

2. Eric FOTTORINO

 

Pour m’avoir fait découvrir le fabuleux syndrome de « Korsakov » qui m’enchante plus qu’il n’est avouable. Un grignotage de souvenirs laissant l’imagination combler les blancs, décidément ce syndrome me bouleverse et me fascine en même temps. Et pour le déchirant « Caresse de rouge », symphonie du détail vrai que je chéris.

 

 

3. Stefan ZWEIG

 

Pour le prodigieux « Joueur d’échecs » et la sinueuse « Confusion des sentiments », pour m’avoir donné du fil à retordre mais me donner quand même follement envie de lire tout le reste.

 

 

4. Alessandro BARICCO

 

Pour ce sensuel et dépaysant « Soie » qui m’a fait voyager puis découvrir « Sans sang » qui m’a complètement déroutée. Vivement les autres…

 

 

5. Stephen KING

 

Pour ces longues heures d’angoisse à tourner les pages, surtout durant mon adolescence. S’il fallait n’en choisir que 2 (car 1 parmi la trentaine ingurgitée, c’est impensable !) se serait « Le Fléau » et « ça ».

 

6. JK ROWLING

 

Pour cette incroyable saga des Harry Potter qui a assouvit ma soif d’histoires fantastiques. J’ai adoré les 4 premiers et depuis chaque nouvel épisode me déçoit un peu. J’appréhende assez le dernier volet…

 

7. Anna GAVALDA

 

Pour les personnages d’« Ensemble, c’est tout » qui m’ont tour à tour, émue, étonnée, amusée… Parce que c’est comme si je les connaissais vraiment. Parce que je me retiens de le relire trop tôt pour le plaisir de les rencontrer de nouveau.

 

8. Marcel PAGNOL

 

Pour les cigales bien sûr, que je connais si peu mais qui m’ont tant ravie dans la « Gloire de mon père » et pour la légendaire Pomponette de « La femme du boulanger ».

 

9. Agatha CHRISTIE

 

Pour ces « Dix petits Nègres » qui m’ont coupé le souffle, parce que c’était le premier Agatha que je lisais et qu’une succession d’autres ont suivi avec toujours cette même envie de commencer par l’épilogue !

 

10. Bernard WERBER

 

 

Pour cette trilogie étonnante des « Fourmis » que j’ai dévoré, et pour les « Thanatonautes » qui m’ont emmenée bien loin et surtout parce que 1+1=3…

 

 

 

 

 

Publié dans Partager mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Axel 21/10/2006 19:07

Je vais réfléchir à cette petite liste.
Je tiens surtout à préciser que 1+1 est bien égal à 2, et pas à 3 comme le pense Werber. J'ai lu ce passage des fourmis, et l'équation est galvaudée, il arnaque au sens mathématique ;-)
J'ai bien aimé les Fourmis, mais Le Jour et La Révolution m'ont gavé !
 
Axel !

k@rola 03/08/2006 14:03

Voici ma liste (13 auteurs lol)http://lectures.elvenbook.com/blogs/index.php?blog=6&p=242&more=1&c=1&tb=1&pb=1#more242

Laëtitia BERANGER 03/08/2006 14:16


Merci de t'être prêtée au jeu. Comme ton lien n'est pas actif, je recopie ici ta liste:
(Tu as bien fait d'en mettre 13, après tout les règles sont faites pour être contournées !!)
 
Sur une idée de Laetitia Béranger, voici ma liste des 10 écrivains qui m'ont marquée, à diverses époques de ma vie de lectrice (11 ans jusqu'à aujourd'hui)Comme je suis un peu rebelle, ma liste comporte 13 auteurs lolllSans ordre de préférence, juste classés chronologiquement.
de 1 à 7 : de 11 à 20 ansde 8 à 13 : de 20 à 30 ans

Émile Zola : Premier choc littéraire en même temps que Victor Hugo. J'adore le côté à la fois romanesque et cruel de la société réaliste qu'il dépeint. Tristement actuel
Victor Hugo : de la poésie comme je l'aime : en prose, bourrée de métaphores délicieuses, imagée par un génie des mots. Les romans de Victor Hugo m'ont transportée très loin.
Guy de Maupassant : son univers sombre et fou m'a littéralement fascinée. Je pense que c'est entre autre lui qui a développé chez moi ce goût pour le sombre et le bizarre.
Edgar Allan Poe : pareil que pour Maupassant, il m'a beaucoup marqué.
Stephen King : ou l'art de démarrer une histoire banale bien tranquille avant de la transformer en cauchemar débridé. Fabuleux conteur que ce King ! J'ai dévoré nombre de ses romans.
Arthur C.Clarke : celui qui m'a fait aimé la science-fiction. 2001 Odyssée de l'espace reste MON livre culte, pour son contenu "philosophique", son contexte futuriste, son environnement spatial. Clarke est un grand visionnaire et un grand raconteur d'hypothèses. La crédibilté scientifique et la cohérence de ses livres m'ont subjuguée.
Isaac Asimov : grand "imagineur" du futur, il a renforcé mon attirance pour la hard science. Je suis loin d'avoir exploré tout son univers, mais je comte bien attaquer un jour le "gros de son oeuvre" les Robots et Fondation.
Dennis Lehane : coup de foudre pour cet auteur de thrillers. Ses personnages sont fouillés et attachants, les intrigues machiavéliques, avec pour toile de fond une société réaliste, noire, et pessismiste. Un régal !
Peter Straub : un Stephen King plus littéraire, qui développe la psychologie de ses personnages, et dépeint scrupuleusement TOUT, avec force détails, et qui loin de décourager plonge le lecteur au plus près de l'action et de la situation qu'il décrit. Un génie !
Koji Suzuki : la trilogie de Ring m'a fascinée d'un bout à l'autre. Le propos m'a troublée, et ses nouvelles m'ont fait le même effet que Stephen King quand j'étais ado.
Serge Brussolo : grande découverte là aussi, un conteur-né, à l'imagination aussi fertile que débridée, souvent glauque, toujours inquiétant.
René Barjavel : révélation avec La nuit des temps. Poésie et anticipation font bon ménage chez Barjavel, un délice.
George R.R.Martin: L'auteur qui m'a fait aimé la Fantasy, genre qui ne m'a jamais attirée. Avec le Trône de fer il a réussi à me passionner en évitant les stéréotypes du genre. J'ai dévoré les 9 volumes et j'attends avec gourmandise la suite

Ajoutons en vrac : Nothomb, Werber, Balzac, Anne Rice, Dean Koontz, Maxime Chattam, J.K.Rowling, Harlan Coben, James Ellroy, Charlotte Brontë....

L.H 28/06/2006 10:10

"Top 10" de L.H dans l'ordre:

L’étranger d’Albert CAMUS
 

L’herbe bleue ANONYME
 

Ensemble, c’est tout d’Anna GAVALDA
 

Les chroniques de San Francisco d’Armistead MAUPIN (toutes)
 

Le joueur d’échecs de Stefan ZWEIG
 

Mourir à dix ans de Claude COUDERC
 

Le diable s’habille en Prada de Lauren WEISBERGER
 

Madame Bovary de Gustave FLAUBERT
 

Les Fables de LAFONTAINE
 

La Vénus d’Ille de Prosper MERIMEE
 

Catherine 27/06/2006 18:03

Un premier "top 10" de Catherine:
(Ils ne sont pas classés dans l'ordre et il n'y en a que 8 !)


Soie d'Allessandro BarricoConversation amoureuse d'Alice FerneyNeige de Maxence FerminePleine lune d'Antonio Munoz MolinaLe loup des steppes de Hermann HesseLe joueur d'échec de Stéphane ZweigL'oeuvre au noir de Marguerite YourcenarVendredi ou les limbes du Pacifique de Tournier