3 films sinon rien

Publié le par Laetitia BERANGER

PELLEAS ET MELISANDE, LE CHANT DES AVEUGLES

Réalisé par Philippe Béziat

Avec Olivier Py, Marc Minkowski, Jean-Sébastien Bou


Pelleas et Melisande, Le Chant des Aveugles

"Moscou, juin 2007. Olivier Py, Marc Minkowski, chanteurs et musiciens de Pelléas et Mélisande, sont tous confrontés à l'étrangeté de l'opéra de Claude Debussy, représenté pour la première fois en Russie. Le film de Philippe Béziat témoigne de leur travail et de leur fascination pour cette oeuvre."



La bande-annonce
Le site officiel


La difficulté de faire comprendre aux artistes russes que l'oeuvre de Debussy "ne chante pas comme on imagine que ça devrait chanter", que l'expression de la folie ne passera pas par une voix écrasant toutes les autres. Les instructions données aux techniciens - à l'aide d'une maquette réduite - sur le maniement de la gigantesque structure qu'il faudra déplacer à vue. L'approche du chef d'orchestre également, sa façon de mettre des mots sur le son recherché : "Un son chaud, presque érotique parce que dans cette oeuvre, c'est aussi important que les notes." Des extraits de l'Opéra viennent ponctuer les explications "coulisses" et apportent une touche onirique à ce très beau documentaire.


UN CHAT UN CHAT

Réalisé par Sophie Fillières

Avec Chiara Mastroianni, Agathe Bonitzer, Malik Zidi

 


Un chat un chat"Célimène a trente-cinq ans. Elle est écrivain mais n'écrit plus. Pas d'inspiration. Classique... Célimène préfère se faire appeler Nathalie. Normal... Son fils de sept ans, Adam, l'oblige à garder les pieds sur terre. Tout juste... Son appartement est en travaux, Célimène, en attendant, vit chez sa mère. Difficile... Anaïs a dix-sept ans. Elle est fraîche, neuve, elle a l'arrogance de sa jeunesse. Tout un programme... Elle poursuit Célimène, dérobe son courrier, l'attend partout. Inquiétant... Anaïs veut convaincre Célimène d'écrire sur elle. Elle se propose comme sujet..."

 


La bande-annonce

Un chouette film, plein de fantaisie ! Chiara Mastroianni, lunaire... Des dialogues très écrits mais quelques répliques vraiment étonnantes. Je retiens le verbe "débibocher", les crises de somnambulisme pendant lesquelles Chiara confectionne des gâteaux aux coquilles d'oeuf et une très belle image de la comédienne, lorsqu'elle se glisse avec précaution sous la bâche qui recouvre son lit (et son appartement entier !). Son souffle contre le plastique quand elle s'endort... Du miel pour ma collection de "détails vrais" !



TOKYO SONATA

Réalisé par Kiyoshi Kurosawa

Avec Koji Yakusho, Teruyuki Kagawa, Kyôko Koizumi

Tokyo Sonata

"Tokyo Sonata dresse le portrait d'une famille japonaise ordinaire.  Le père, licencié sans préavis, le cache à sa famille. Le fils ainé est de plus en plus absent. Le plus jeune prend des leçons de piano en secret. Et la mère, impuissante, ne peut que constater qu'une faille invisible est en train de détruire sa famille."



La bande-annonce

La première scène, très belle ; un rideau qui s'envole, une femme qui s'empresse de fermer la fenêtre pour la rouvrir aussitôt et tendre toute entière vers la pluie. Puis le chef de famille, son incapacité à revenir sur une décision privant le fils de leçons de piano. Il y a pourtant ici, bien plus à perdre que l'honneur. La dernière scène sublime, un "Clair de lune" qui nous laisse suspendus, en apesanteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bertrand 11/04/2009 12:49

bonjour, je sais pas exactement si c'est toi, et peut-être tu ne te souvient pas de moi.bon comment éclaircir tout ça... on s'est retrouvés momes dans un camping, là haut prés de paris, puis nous aurions (si c'est bien toi) eu une correspondance. donc, ce que je me souvient de toi reste assez flou, mis à part ton nom (souvent écrit sur les enveloppes lol) et donc ton adresse, place d'un général quelque chose à sartrouville. voilà...je te dit peutêtre à + tard, (j'ai laissé ce message sur face book)