Lectures octobre 2008

Publié le par Laetitia BERANGER

Attendez-vous à un compte-rendu particulièrement foisonnant ce mois-ci, je me suis régalée !


Malavita Encore - Tonino BENACQUISTA

Jamais déçue par un Benacquista ! Je sais que le divertissement sera toujours au rendez-vous. Et comme je l'ai découvert avec Malavita, j'étais très curieuse de rejoindre la famille Blake pour de nouvelles aventures. J'ai trouvé cette suite tout aussi sympathique mais peut-être un peu moins drôle, moins surprenante que le premier opus ? J'aime cette façon que l'auteur a de confronter ses personnages au changement et de nous faire assister à leur transformation. Merci Amanda pour le prêt :-)

Malavita encore

"On retrouve ici les quatre héros de Malavita, l'inénarrable famille Blake. Repenti de la mafia new-yorkaise, Blake, rebaptisé Wayne, a obtenu la protection du FBI, et s'est installé en France avec les siens sous la surveillance tatillonne d'un ange gardien légèrement dépressif. L'ancien gangster a trouvé dans l'inépuisable réservoir d'anecdotes de sa première vie la matière de quelques thrillers à succès. Tout se passerait pour le mieux si la cellule familiale n'était pas emportée dans la tourmente des remises en cause existentielles..."


Sans nouvelles de Gurb - Eduardo MENDOZA

Complètement loufoque et décalé ! J'ai ri mais j'ai ri... Si vous êtes fâchés avec le comique de répétition, vous risquez peut-être de souffler un peu. Mais le livre est très court et fonctionne justement sur ce ressort.

Sans nouvelles de Gurb

"Gurb a disparu dans Barcelone, dissimulé sous les traits de Madonna. Précision : Gurb est un extraterrestre. Parti à sa recherche sous une apparence moins voyante, son coéquipier tient scrupuleusement le journal de ses observations. Une satire délirante et désopilante de notre monde moderne."


Des néons sous la mer - Frédéric CIRIEZ

Un livre unique en son genre, du moins à ma connaissance. L'homme en charge du vestiaire nous présente ce sous-marin, reconverti en bordel, sous tous les angles : témoignages des prostituées y travaillant, règlement intérieur, commentaires des clients, etc... Ce recensement résolument original est à la fois drôle et touchant mais surtout - étant donné le sujet - jamais glauque. En revanche, son aspect "mosaïque" me  paraît idéal pour une lecture en pointillés afin de ne pas se lasser. Merci à mon tonton Kikepom pour le cadeau.

Des néons sous la mer

"Mêlant la satire de mœurs, l'érudition parodique, l'anticipation sociopolitique et le mélodrame portuaire, Des néons sous la mer se présente comme une fiction inclassable qui multiplie les voies d'eau pour approcher la question complexe, et ici décomplexée, de la prostitution."


Last exit to Brooklyn - Hubert SELBY JR

Du sexe, de la drogue, de la violence... Dans cet univers, pas une once d'espoir, pas une lueur au bout du tunnel, c'est "NO FUTURE" on vous dit ! En ouvrant le livre, j'ai craint une lecture fastidieuse : pages noircies presque sans paragraphe et très peu découpées en chapîtres. Mais pas du tout, je l'ai dévoré avec une légère moue de dégoût certes mais dévoré tout de même ! Je ne relirai pas Selby dans l'immédiat - ce genre de lecture se consomme chez moi avec modération - mais cela reste une sacrée découverte.

Last exit to Brooklyn

"Consacré à la violence qui déchire une société sans amour mais ivre de sexualité, ce livre a imposé d'emblée Selby parmi les auteurs majeurs de la seconde moitié de ce siècle. D'autres oeuvres ont suivi : La Geôle, Le Démon, Retour à Brooklyn, toutes parues dans notre « Domaine étranger ». Last Exit to Brooklyn reste le point d'orgue de ce Céline américain acharné à nous livrer la vision apocalyptique d'un rêve devenu cauchemar. Où la solitude, la misère et l'angoisse se conjuguent comme pour mieux plonger le lecteur dans ce qui n'est peut-être que le reflet de sa propre existence. Implacablement."


Le chemin des sortilèges - Nathalie RHEIMS

Première rencontre avec la plume de Nathalie Rheims, le résumé m'avait vraiment tentée mais me voilà toute déçue... Une psychologie des contes à peine revisitée et un récit plutôt poussif dans lequel je me suis vraiment ennuyée. Je ne jette pas l'éponge car les thèmes qui lui sont chers m'intéressent mais je n'ai pas trouvé du tout ce que j'espérais ici.

Le chemin des sortilèges

"Un jour, il est parti. Lui qui l'avait vue naître et accompagnée depuis toujours, il s'est retiré dans la solitude. Dix ans plus tard, elle retrouve sa trace et le rejoint pour comprendre ce qui s'est passé. Dans une maison aux apparences trompeuses commence un huis clos où les cauchemars se confondent avec le réel. Les souvenirs ressurgissent à travers les contes de fées qu'une main invisible dépose chaque soir à son chevet. De l'éveil de La Belle au bois dormant au crépuscule de La Petite Marchande d'allumettes, elle franchit les étapes d'une étrange initiation qui la mène à un secret bouleversant. Aura-t-elle la force d'aller au bout de la vérité, de sa vérité. Sur le chemin des sortilèges, le destin attendait son heure."


Lacrimosa - Régis JAUFFRET


Je suis entrée dans l'univers de Jauffret à travers ses "Microfictions" et voilà que "Lacrimosa" me confirme malgré sa noirceur que je m'y sens fichtrement bien. J'ai trouvé le procédé de correspondance avec une morte vraiment risqué et pourtant assez bien réussi même si la partie Charlotte me plaisait parfois moins que l'autre. J'ai retrouvé le cynisme et l'humour noir qui m'avaient déjà séduite et qui font un mélange doux-amer dans cette histoire d'amour et de mort.

Lacrimosa

"Vous étiez dans les bras de votre mère. Vierge à l'Enfant, Pietà, mais en guise de crucifié c'était seulement une jeune femme qui s'était pendue. Quand leurs filles meurent, les femmes en redeviennent grosses jusqu'à la fin de leur vie. Leur ventre est beaucoup plus lourd que la première fois."


Sur la plage de Chesil - Ian MC EWAN

Je brûlais d'impatience de découvrir ce livre dont l'intrigue m'apparaissait vraiment périlleuse à maintenir... Tout un roman sur une nuit de noces ratée ? Comment l'auteur allait-il s'y prendre ?! Comme je peinais à trouver un exemplaire - à moindre frais ! - je l'ai emprunté en Anglais à la biblio. Grande idée que voilà, non seulement le livre m'a beaucoup plu mais j'ai vraiment apprécié le lire dans sa version originale. Je suis forcément passée à côté de certains détails mais je pense que je tenterai plus souvent l'expérience quitte à les relire en français ensuite. Donc, cette nuit de noces, j'y reviens. Et bien oui, effectivement, elle est sacrément râtée mais le défi d'en faire le centre du récit est parfaitement relevé ! Terrifiant de voir comme un malentendu peut décider de toute une vie...

Sur la plage de Chesil

"«Ils étaient jeunes, instruits, tous les deux vierges avant leur nuit de noces, et ils vivaient en des temps où parler de ses problèmes sexuels était manifestement impossible…» Le soir de leur mariage, Edward Mayhew et Florence Ponting se retrouvent enfin seuls dans la vieille auberge du Dorset où ils sont venus passer leur lune de miel. Mais en 1962, dans l'Angleterre d'avant la révolution sexuelle, on ne se débarrasse pas si facilement de ses inhibitions et du poids du passé. Les peurs et les espoirs du jeune historien et de la violoniste prometteuse transforment très vite leur nuit de noces en épreuve de vérité où rien ne se déroule selon le scénario prévu.
Dans ce roman dérangeant, magistralement rythmé par l'alternance des points de vue et la présence obsédante de la nature, Ian McEwan excelle une nouvelle fois à distiller l'ambiguïté, et à isoler ces moments révélateurs où bifurque le cours d'une vie."



Le coeur cousu - Carole MARTINEZ

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin... Un de ceux que l'on ne croise pas si souvent. "Le coeur cousu" réunit une écriture de toute beauté : élégante et charnelle, sensible et inventive ; et une histoire magnifique qui vous fait voyager et passer des moments précieux auprès de personnages vraiment attachants. Ajoutez à cela, une manière toute particulière d'insuffler une pointe de merveilleux au récit et vous obtenez ce bijou ! J'en fais trop ? Non, non, je vous assure que je me retiens là !!! C'est un premier roman déjà bardé de prix littéraires, cette Carole Martinez est à surveiller de près... J'avais eu du mal avec le "Livre des nuits" de Sylvie Germain mais on peut retrouver ici cette profusion d'images et un sens de l'imaginaire qui semble vraiment sans limite...

Je sens que vous allez vous battre pour l'avoir mais Caro est en tête de la liste de prêt ;-)

Le coeur cousu

"Ecoutez, mes sœurs ! Ecoutez cette rumeur qui emplit la nuit ! Ecoutez... le bruit des mères ! Des choses sacrées se murmurent dans l'ombre des cuisines. Au fond des vieilles casseroles, dans des odeurs d'épices, magie et recettes se côtoient. Les douleurs muettes de nos mères leur ont bâillonné le cœur. Leurs plaintes sont passées dans les soupes : larmes de lait, de sang, larmes épicées, saveurs salées, sucrées. Onctueuses larmes au palais des hommes ! " Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... Le roman fait alterner les passages lyriques et les anecdotes cocasses ou cruelles. Le merveilleux ici n'est jamais forcé : il s'inscrit naturellement dans le cycle tragique de la vie."

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

Cécile de Quoide9 08/03/2009 21:42

Je sais, je sais, je connais depuis longtemps de réputation et puis j'ai vu requiem for a dream... mais bon, j'aime bien être secouée (sur le plan littéraire je veux dire...).

Cécile de Quoi de 9 08/03/2009 12:11

Le Nahalie Rheims et le pire livre que j'ai lu en 2008 et le Selby fait partie de mon inerminable liste de liste à lire

Laetitia BERANGER 08/03/2009 19:52


@Cécile : Oui grosse déception effectivement ! Attention Selby, ça secoue ;-)


Lucile 05/11/2008 20:44

C'est très très tentant tout ça!! J'ai cherché Le coeur cousu dans les quelques librairies où je suis allée ces derniers temps mais sans succès... En tous cas je compte bien finir par l'acquérir! ;) Le McEwan ne me tentait pas a priori mais tu m'intrigues beaucoup, là!

Laetitia BERANGER 06/11/2008 10:17



@Lucile : Si tu ne le trouves pas (ce qui serait étonnant car avec ses nombreux prix, il est plutôt mis en avant) tu pourras le récupérer auprès de Caro... en attendant d'avoir "ton tien" ! Parce
que ce qui compte, c'est que tu le lises ! Quant au McEwan, je l'ai effectivement trouvé très réussi alors... Pal-le ou Lal-le mais surtout, s'il t'intrigue lis-le ;-)



Karine :) 02/11/2008 18:20

Mois occupé côté lecture, dis donc!!!  "Le coeur cousu" est haut haut sur ma liste!  Il me tente vraiment beaucoup beaucoup!!

Laetitia BERANGER 03/11/2008 09:49


@Karine : Tu m'en diras des nouvelles ;-)


keisha 30/10/2008 12:22

Le Mc Ewan me plairait bien.Quant à Nathalie Rheims, on me l'a proposé Chez les filles, mais j'ai refusé car pas très sure de pouvoir en parler convenablement cela ne me disait rien. Tu confirmes mon impression.

Laetitia BERANGER 03/11/2008 09:52


@Keisha : Pour le "Chemin des sortilèges", les avis vont fleurir sur les blogs, tu pourras comparer. Quant au Mc Ewan, tu l'as compris, je recommande vivement !