Dans la tête de Séraphine

Publié le par Laetitia BERANGER

SERAPHINE

Réalisé par Martin Provost
Avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent



"En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d'art d'avant-garde et la femme de ménage visionnaire."




La bande annonce

Le site officiel


Séraphine est une sorte de Mary Poppins dégingandée qui se trimballe à travers le village. Elle propose ses services de femme de ménage et sitôt sa tâche accomplie, elle s'empresse d'aller raffler tous les pots Ripolin de la quincaillerie et file récolter dans la nature, tout ce qui peut lui servir à créer ses couleurs. Dans la tête de Séraphine, il se passe de drôles de choses. On lui parle et on lui dit qu'elle doit peindre. Alors à la nuit tombée, Séraphine peint dans une sorte de transe extatique agrémentée - pour le bonheur de ses voisins - de son chant. Yolande Moreau incarne avec une infinie tendresse cette rêveuse funambule qui oscille dangeureusement à la frontière de la folie ; tombera, tombera pas... Cette démence créatrice m'a beaucoup touchée.


Pour prolonger la découverte, rendez-vous au
musée Maillol jusqu'au 5 janvier 2009 (fermeture mardi et jours fériés) où 20 toiles de Séraphine de Senlis sont exposées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucile 15/10/2008 20:49

Il me tente beaucoup ce film! Si seulement ce n'était pas si galère d'aller au ciné dans l'Oise! ;-)

Laetitia BERANGER 16/10/2008 10:19


@Yohan & Emeraude : Vous avez cité le mot qui manquait à mon billet "sensible", très juste
@Lucile : Quelle idée aussi de choisir l'Oise comme lieu de résidence !!!


Emeraude 15/10/2008 08:58

je suis assez d'accord avec Yohan (ce qui ne m'étonne pas, je suis presque toujours d'accord avec Yohan quand il s'agit de film !). J'ai trouvé ces peintures, du moins le film et les peintures qu'on en voit, très sensibles... mais j'ai trouvé le film un tantinet trop long! par contre, je ne suis pas allé voir l'expo...

Yohan 14/10/2008 22:25

Un film très sensible, toujours sur le fil entre génie et folie, avec une Yolande Moreau au sommet.Un très beau film sur cette artiste qui m'était inconnue et sur son édifiante existence.