Rédac' n°2 - "Mon plus bel été"

Publié le par Laetitia BERANGER

Ne comptez pas sur moi pour vous raconter ma première colo ou mes aventures de bord de mer ! Je préfère quitter ma peau et vous livrer l'été de quelqu'un d'autre ;-)


Je vous rappelle le principe : chaque mois, le même jour, à la même heure, des rédac' blogueurs écrivent un billet sur un sujet commun. Ce mois-ci :
Laurent, Noelia, Bergere, Bertrand, JvH, Hibiscus, Anne, Julien, Chantal, Looange, V à l'ouest, Jo Ann v, William, Catie, Nanou, Cecfrombelgium, Julie70, Gazou, BlogBalso, Vladyk, Lydie, Optensia, Joël, Linda, Julie, Le chat qui, Ckankonvaou, Lodi, Mahie, Mariuccia, Brigetoun, Renée, Mouton, Agnes, Laetitia, MissBrownie, Karmichette, Rikard, Dung, Pivoine Merlin, Lune de Pluie, Adelaide, planchent sur le sujet "Mon plus bel été" allez aussi voir leur version et bonne lecture !



 

Encastré à l’arrière de la voiture, le bras sur la glacière et le parasol barrant mes genoux, je suis déjà loin. Mon film se met en place alors que mon père accompagne Yannick Noah et fredonne  Du soleil, comme s’il en pleuvait… J’ai seize ans. Cet été sera mon plus bel été. Les potes sont unanimes Des vacances au camping, la chance, qu’est-ce que tu vas emballer ! Voilà un moment que ça me démange justement, d’emballer. Blondes ou brunes, aucune importance, pourvu qu’elles glissent leur petites mains agiles dans mon pantalon. Au lycée, ça commençait tout juste à mordre. Julie m’avait fait du rentre-dedans en cours de maths mais faute de temps, la chose ne s’était pas concrétisée. Dommage, parce qu’avec sa poussée de croissance des derniers mois, je me serais bien approché un peu plus près de ses nouveaux soutiens gorges. Mais Julie ou une autre, ça n’a plus d’importance. Mathias est parti en camping l’année dernière et il s’est régalé.


Des fesses, des seins défilent par dizaines devant mes yeux. Je veux les saisir, les presser. Quoique rigide, la toile de mon jean ne masquera pas longtemps mon envie grandissante. Je dois me calmer. Me focaliser sur Yannick Noah ! Pour le plus grand plaisir de mes parents, j’ajoute ma voix au refrain, Saga Africa ambiance de la brousse…


Premier jour de plage, verdict immédiat. La baffe. Rapide, puissante, elle m’envoie au tapis. Non pas une main sur ma joue mais de sales petits rires, aigus. Elles se moquent. De ma peau blanche, de mes côtes saillantes et de mon short de bain ringard. Je les vois remuer leur petites bouches roses, se murmurer mon ridicule à l’oreille. L’essaim bourdonne et ça me pique de partout. Puis, c'est le dégoût. Mon corps se fait acide, la bile remplit ma bouche. Il fait chaud. Beaucoup trop chaud.


C’est la nuit. J’ai mal. Je revis la scène en boucle. Elles se trémoussent dans leurs micros maillots. Il me suffirait pourtant de tendre la main mais j’ai beau m’étirer, les ficelles restent hors de ma portée. L’envie se mêle à la colère. C’est de la chaleur qu’elles veulent sur leur peau délicate ? Je devrais pouvoir les satisfaire.


Toujours bien alignées sur leurs serviettes, c’est en version brochettes que je les contemple à présent. Bronzage extrême mesdemoiselles ! Un barbecue d’enfer. Vous prendrez bien quelques feuilles de salade pour accompagner le tout ? Les peaux crépitent, l’odeur des chairs brûlées saisit mes narines, les cheveux sont en cendre, les ongles noirs. Je me sens un peu mieux.


Cet été est fini, gâché. Je me jure que c’est le dernier que je passe dans ce corps de raté. Je serre les poings et les paupières, fort. L’été prochain, je suis un autre. Je suis celui qu’on regarde avec envie. Celui qu’on touche. Celui qu’on aime.


J’ouvre les yeux. Ça sent l’essence.

Publié dans La rédac' du mois

Commenter cet article

Amarante 30/05/2009 17:51

Je sais pas si le texte s'est affiché intégralement dans mon navigateur, parce qu'apparemment, il manque la fin (chez moi, ça s'arrête à "ça sent l'essence", et je sais pas pourquoi).

Mahie 25/08/2008 15:59

Hum la fin est un peu affreuse ou je rêve? En tous cas ça se lit bien ;-)

Laetitia BERANGER 26/08/2008 10:42


Merci à tous de m'avoir lue !
@Mahie : Non... tu ne rêves pas ;-)


Dung 15/08/2008 23:18

Quelle bonne idee de conter l'ete d'un male alpha quelconque pas gate par la nature... je suis sur que beaucoup s'identifieront a lui :) C'est ca aussi l'ete... l'espoir d'un amour de vacance (faut arreter de regarder Grease)

brigetoun 15/08/2008 16:04

connu la version féminine de la chose

gazou 15/08/2008 14:32

c'est allègrement raconté !