Lectures juillet 2008

Publié le par Laetitia BERANGER

Petit mois mitigé mais en ce moment, je suis sur du lourd, du très lourd... Guettez la récolte d'août, elle devrait être savoureuse ;-)


Le magasin des suicides - Jean TEULE

Bof bof bof, distrayant ? A peine... J'ai trouvé ça truffé de clichés et plutôt ennuyeux. Quant à la fin, non, je n'en parle même pas !

Le magasin des suicides

"Vous avez raté votre vie ?
Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..."



Histoires dérangées - Pascale ROZE

Pascale Roze, ma nouvelle valeur sûre ! Pas mauvaise non plus dans le genre de la nouvelle, même si j'aurais aimé certaines chutes un brin plus musclées. Les personnages sont surprenants, tantôt abîmés, tantôt franchement allumés et je les ai suivi avec un plaisir égal dans leurs cheminements chaotiques. Trébucher, se relever... remettre un peu de crème solaire, nager, euh pardon je m'égare !

Livre - Histoires Derangees


"« Un amour baigne toujours dans quelque chose d'autre », dit un des personnages de ce livre, « mais souvent on ne sait pas dans quoi. »
De ce quelque chose d'autre, les femmes et les hommes de ce livre sont amenés à faire la découverte, tour à tour troublante, terrible ou source d'émerveillement. Emma repoussera celui qui l'aime, et qu'elle aime, au nom d'un autre désir, dérisoire en apparence, mais combien plus profond. Jean, appelé par Dieu, salue dans les bras d'une femme, en une ultime nuit, ce monde dont il se sépare à jamais. Katia, enflammée par l'amour, voit naître dans sa chair une force irradiante au point de dérégler les ordinateurs..."


Une gourmandise - Muriel BARBERY

Déçue, le mot est lâché ! Moi, l'inconditionnelle du Hérisson, je me suis vraiment ennuyée avec ce critique culinaire. Toutes ces descriptions de bouffe moi, ça m'a donné mal au coeur... Je suis passée à côté, je n'avais pas faim, pas faim du tout...


Livre - Une Gourmandise

"C'est le plus grand critique culinaire du monde, le Pape de la gastronomie, le Messie des agapes somptueuses. Demain, il va mourir. Il le sait et il n'en a cure : aux portes de la mort, il est en quête d'une saveur qui lui trotte dans le cœur, une saveur d'enfance ou d'adolescence, un mets original et merveilleux dont il pressent qu'il vaut bien plus que tous ses festins de gourmet accompli. Alors il se souvient. Silencieusement, parfois frénétiquement, il vogue au gré des méandres de sa mémoire gustative, il plonge dans les cocottes de son enfance, il en arpente les plages et les potagers, entre campagne et parfums, odeurs et saveurs, fragrances, fumets, gibiers, viandes, poissons et premiers alcools... Il se souvient - et il ne trouve pas. Pas encore."

Publié dans Partager mes lectures

Commenter cet article

Yohan 08/08/2008 15:39

Le magasin des suicides m'a aussi laissé une impression mitigée, plutôt réjouissantau début avant de tomber dans une douceur assez étrange. Pour me rattraper, je suis plongé dans Je, François Villon, qui est d'un tout autre acabit.Le livre de Muriel Barbery ne me tente pas trop, ayant un souvenir du Hérisson très mitigé. Cette histoire de contre-clichés qui deviennent des clichés à leur tour m'avait peu touché, jusqu'à l'arrivée de Ozu qui apporte un peu de sentiment au texte. Donc je crois que la Gourmandise restera de côté pour moi ! 

Laetitia BERANGER 11/08/2008 10:55


Ah ! Tu es le second à citer ce bouquin de Jean Teulé.
Souvenir très mitigé du Hérisson, vraiment ? Tssss, il faudra que l'on en reparle car en tant que membres Kay Scarpetta, nous ne pouvons pas rester sur une telle divergence d'avis ;-)


Caro[line] 06/08/2008 12:07

j'ai hâte de voir ta moisson d'août alors ! ;-) (Et faudrait quand même que je fasse mon article avant toi ! Non mais oh ! Je traîne là !)

Laetitia BERANGER 07/08/2008 17:13


@Karine : Pas marquant, tout à fait ! T'as rangé tes valises ? Alors, tu n'as plus d'excuse pour ne pas avoir tag-à-booké !!!
@Lucile : Reste sur ta bonne impression du hérisson et attendons de voir le 3ème ;-)
@Lo : Promis, je ne bannis pas Jean Teulé avant d'avoir tenté celui que tu cites, "Le Montespan" semble aussi avoir du succès
@Caro : Tu crains du boudin, absolument !!!


Lo 06/08/2008 10:17

Je partage ta grande déception pour Le magasin des suicides, petit livre bien loin du talent de l'écrivain (Je, François Villon c'est autre chose !)Dans Une gourmandise, j'ai quand même trouvé quelques passages délicieux et des descriptions savoureuses...Tu me fais bien envie avec Pascale Roze que je ne connais pas. Merci Laëtitia !

Lucile 06/08/2008 09:56

Arf, dommage pour la gourmandise... J'ai beaucoup aimé aussi l'élégance du hérisson, mais ce premier roman ne m'a jamais attirée bizarrement... A te lire, on dirait que j'ai eu raison! ;-) Le Teulé, j'essaierai de le lire un jour je pense...

Karine 05/08/2008 20:00

De ta récolte de juillet, je n'ai lu que "Le magasin des suicides", que j'ai bien aimé au début, pour me lasser dans la seconde moitié.  Pas marquant pour moi non plus.