Numéro mars "Lire"

Publié le par Laëtitia BERANGER

Je me suis finalement abonnée au magasine Lire et je viens de recevoir mon premier numéro:

Bonne surprise, ce numéro comporte un dossier consacré à l'excellent Stephen KING. Pour le moment, je n'ai fait que le parcourir, mais ça donne déjà envie d'en relire !

Aller, pour le fun et parce que ça fait bien longtemps, j'essaie de lister ceux que j'ai lu :

Carrie, ça, Différentes saisons, Cujo, Sac d'os, Simetierre, La Ligne Verte, Les Tommyknockers, Les Régulateurs,  Charlie, Christine, Dreamcatcher, Le Fléau, Insomnie, Jessie, Minuit 2, Minuit 4, Misery, La petite fille qui aimait Tom Gordon, Rage, Rose Madder, Shining, Désolation, Ecriture, Marche ou crève, Danse macabre, Peur bleue, La peau sur les os, Brume...

29... c'est tout ?! Si vous en avez lu d'autres, j'attends vos conseils !

Publié dans Revues à éplucher

Commenter cet article

Aimelasorc 19/04/2006 10:21

J'adore Stephen King. J'ai lu il y a peu de temps" Roadmaster "et "Tout est fatal". J'ai préféré "Road master". Sinon j'adore Yann Queffelec: " "Les noces barbares". " Lemaître des chimères", "Osmose" entre autres. En ce moment je commences "Ma première femme"

Le bateleur 30/03/2006 23:55

suis-je normal
je n'en ai lu o k'1 ?Luc

Laëtitia BERANGER 31/03/2006 10:04

Normal ou pas, il n'est jamais trop tard !!
Peut-être n'est ce pas ton genre de lecture ? Ou bien, est-ce le côté "industriel" qui te rebutes ? J'ai lu la majeure partie de ces bouquins pendant l'adolescence, ensuite, je suis passée à des choses très différentes. Mais je crois que j'aimerais toujours de temps à autre, me faire un bon King, histoire de sortir un peu les fantômes de leur placard !
Quel est ton livre de chevet en ce moment ? Tu aurais des lectures à conseiller ? Quel genre, quels auteurs ? J'adore découvrir de nouvelles pistes à travers les lectures des autres. Parfois ça marche, parfois non, mais il n'y a rien à perdre. Partageons !
 
 

colette 28/03/2006 21:41

Hello "L" "A" "E" dans l'"A",
Tu sais comme je l'aime alors je ne peux m'empêcher de résister à l'envie de l'écrire : Gainsbourg était lui-même un grand écrivain, n'est-ce pas ? (qu'en penses-tu d'ailleurs hein ? il y a de beaux livres qui nous arrivent sur lui, ses écrits et ses dessins en ce mois de mars). Ton opinion m'interesse !
Bref, dans un premier temps, je suis trop heureuse de te deviner dans cette passion qu'est l'écriture et qui, déjà, était la lecture.
J'ai lu : j'ai aimé tes remarques... il va falloir nourrir ce site encore et encore.
As-tu lu 'Femmes qui courent avec les coups" Clarissa PINKOLA ESTES ? Et bien il va falloir que tu trouves du temps pour le lire...
A bientot avec grands intérêts.
Co

Moundyr 24/03/2006 16:15

Coucou laetitia,
Je suis content et fier de voir que tu continues à t'enrichir avec de la lecture.
Je ne connaissais pas ton blog, but now it's in my Favorites.
Hope to c you soon, maybe if I stop traveling..
Have a nice week end form Torino, Franckfort and Goteborg (for this week).
Hey do (Chaoo in swedish).
Moundyr

xtelle 24/03/2006 12:54

je crois que j'ai lu uniquement sac d'osquel est ton préféré ?(je suis dans ma période lecture, donc je demande conseil)je viens de termine anna gavalda >> ensemble c'est tout

Laëtitia BERANGER 31/03/2006 09:55

Délicate question ! Il me semble que si je ne devais en citer qu'un, se serait "le fléau". Il est assez long (3 tomes), regorge de personnages et dans mon souvenir, il met un certain temps à commencer (et oui avec Stephen King on plante le décor avant tout !) mais si tu aimes ce genre de littérature fantastique unique... tu ne seras pas déçue du voyage !!
Qu'as tu pensé d'"Ensemble c'est tout" ? Il est tellement de bon ton, de nos jours, de critiquer les auteurs à succès "commercial" que j'aimerais avoir ton avis. En ce qui me concerne, j'ai beaucoup aimé. Je l'ai trouvé bien plus vrai que "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" et "Je l'aimais" qui ne m'ont pas étonnée plus que ça. J'admire sa façon de donner vie aux personnages et sa capacité à raconter des choses simples sans pour autant tomber dans la banalité.