Lectures février 2006

Publié le par Laëtitia BERANGER

Catherine CUSSET - Le problème avec Jane

 

Je suis assez déçue par ce roman, j'attendais beaucoup de l'effet de mise-en-abîme et finalement... Il ne se passe pas grand chose dans cette histoire ! ça reste sympa à lire et plutôt amusant, mais l'idée aurait pu être traitée de façon bien plus originale à mon sens.

Le problème avec Jane

Le problème avec Jane, c'est qu'elle n'a pas de problèmes ! Oh ! bien sûr ! elle a des soucis comme tout le monde, mais rien de tragique.

Enseignant le français dans une université américaine, elle aimerait bien obtenir un poste de titulaire, assumer moins de tâches administratives, rencontrer des collègues plus sympathiques, voir enfin publier son essai sur le style de Flaubert. Mais elle a rencontré, et épousé, l'homme de sa vie, Eric, pourvu de toutes les qualités. Alors de quoi pourrait-elle se plaindre ?

Le dénouement, c'est un roman manuscrit qu'elle reçoit un jour par la poste et dont elle est le personnage principal. Qui peut bien être l'auteur de ce livre aussi bien informé que si elle l'avait écrit elle-même ? Un amant éconduit ? Un collègue jaloux ? Un dangereux maniaque ? Entre l'enquête policière et le puzzle littéraire, Jane essaie de recoller les morceaux de sa vie menacée d'une triste routine.

 
Agota KRISTOF - La preuve
 
Dans la continuité du premier volet, nous suivons désormais Lucas dans son évolution... Le style est toujours aussi cinglant et les idées tortueuses, mais curieusement... je l'ai dévoré !

Avec Le Grand Cahier nous étions dans un pays en guerre où deux enfants, des jumeaux, apprenaient à survivre en usant toutes les ressources du mal et de la cruauté. Puis les jumeaux se séparaient, l’un d’eux franchissant la frontière, laissant l’autre en son pays pacifié mais dominé par son régime autoritaire. Seul, désormais privé d’une partie de lui-même, Lucas, celui resté, semble vouloir se consacrer au bien. Il recueille Yasmine et adopte son fils Mathias, porte sa pitance au curé du village, tente de consoler Clara dont le mari fut pendu pour ‘‘trahison’’, écoute avec attention la confession de Victor, le libraire qui rêve d’écrire un livre ... Et si c’était pire ? Le propre d’un système totalitaire n’est-il pas de pervertir à la base tout élan de générosité ? Ce que découvrira Claus, le jumeau exilé de retour sur les lieux de ses premiers forfaits, sera plus terrible encore : qu’il n’y a pas de générosité sans crime, et qu’on est toujours deux, même quand on est seul.
Au-delà de la fable, l’auteur pousuit ici son exploration impitoyable d’une mémoire si longtemps divisée, à l’image de l’Europe, et nous livre une belle méditation désespérée sur la littérature

 

Agota KRISTOF - Le troisième mensonge

Alors là, ça se complique ! Tout se mélange et moi... j'ai décroché !!! Si vous avez des pistes pour éclairer ma lanterne concernant la dernière partie du roman, je suis preneuse !

On m’appelle Claus T. Est-ce mon nom ? Dès l’enfance, j’ai appris à mentir. Dans ce centre de rééducation où je me remettais lentement d’une étrange maladie, on me mentait déjà. J’ai menti encore quand j’ai franchi la frontière de mon pays natal. Puis j’ai menti dans mes livres. Bien des années plus tard, je franchis la frontière dans l’autre sens. Je veux retrouver mon frère, un frère qui n’existe peut-être pas. Mentirai-je une dernière fois ? - Je m’appelle Klaus T. Mais personne ne me connaît sous ce nom-là. Depuis que mon frère jumeau a disparu, il y a cinquante ans de cela, ma vie n’a plus beaucoup de sens. J’ai longtemps attendu son retour. S’il revenait aujourd’hui, je serai pourtant obligé de lui mentir.

Après les horreurs de la guerre et les années noires d’un régime de plomb (La Preuve), le temps serait-il venu d’ouvrir les yeux sur la vérité ? Mais la vérité ne serait alors qu’un mensonge de plus car ‘‘un livre, si triste soit-il, ne peut être aussi triste que la vie’’.

Publié dans Partager mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 18/03/2006 14:52

Je suis moi aussi débutante dans le domaine des blogs, avec heureusement mon ado de fille pour m'aider!
Moi-même passionnée par les mots, j'ai participé, avec beaucoup de plaisir,plusieurs années de suite à un atelier d'écriture
Comme vous j'ai lu les 2 romans de Catherine Cusset "Le problème avec Jane" et "La haine de la famille" et partage vos avis.Vous pouvez voir un de mes commentaires sur mon blog.
J'espère à bientôt
 

Maxi 12/03/2006 18:19

En ce qui concerne le livre de Catherine Cusset, moi j'ai bien aimé.Pourtant, il m'a fallu du temps pour me motiver , je crois que la pochette du livre ne m'a pas inspirée du tout. Mais finalement, c'était une agréable lecture.