Lectures février 2008

Publié le par Laetitia BERANGER

Le coeur est un chasseur solitaire - Carlson MC CULLERS

Il y a longtemps que l'on m'avait conseillé ce livre alors quand mes yeux sont tombés dessus à la biblio, je me suis dit que le moment était venu. Je ne peux pas qualifier cette lecture de "facile" et mes sentiments sont assez mitigés à son égard. D'un côté, il y a des personnages extrêmement bien campés et complexes  mais de l'autre une histoire lente mais LEEENTE ! C'est quand même l'histoire de gens qui s'ennuient, qui s'interrogent sur leur vie et qui au bout du compte ne font rien ! J'exagère un peu mais le manque "d'action" m'a donné du fil à retordre et c'est avec un certain effort que je suis allée au bout. Je ne le regrette pourtant pas car j'ai eu plaisir à rencontrer Mick, Jake, les autres et surtout l'énigmatique Singer...

Le coeur est un chasseur solitaire

"Mick Kelly, Jake Blount, Benedict Mady Copeland, Biff Brannon vivent dans la même ville du fin fond des États- Unis. En chacun d’eux, des peines, des douleurs, mais également des rêves. Pour Mick, l’adolescente complexée, celui d’apprendre à jouer du violon : elle s’en est confectionné un qu’elle cache sous son lit. Biff, lui, observe ses clients pour échapper à sa vie de couple bien terne. Jake rêve d’un monde plus juste. Le Dr Copeland, victime d’harcèlements liés à sa couleur de peau, essaie pour sa part d’oeuvrer concrètement à la réalisation de ce monde. Ces quatre personnages se sentent seuls, abandonnés avec leurs révoltes. Jusqu’au jour où ils feront la connaissance de John Singer, sourd-muet qui inspire confiance. Animés par la volonté tenace d’échapper à cette solitude profonde, ils trouveront tour à tour dans cet homme calme et courtois une écoute et la possibilité d’être compris."


Paris-Londres - Joann SFAR

Plutôt loufoque voir carrément grotesque, cette BD nous présente une bande d'allemands bien décidés à kidnapper le monstre du Loch Ness pour le ramener chez eux afin de relancer le tourisme en Bavière ! Au milieu de dessins hyper fouillis (j'ai bien conscience que j'égratigne un génie de la BD mais ne m'en voulez pas je suis totalement inculte en la matière !) on rencontre un pacha, 800 femmes complètement nympho et que sais-je encore ??? Bref, malgrè un pitch sévèrement déjanté, j'ai pô adhéré !


SFAR PARIS-LONDRES (L'ASSOCIATION)

"C'était au temps à peine croyable où la bibliographie de Joann Sfar ne comptait que quelques titres… Il y a cinq ans, Paris-Londres (précédemment paru chez Dargaud en 1998) était sa première grande fiction solo, où l'on pouvait retrouver nombre de personnages déjà entrevus ou appelés à se développer." 

Adèle et la bête T1 - TARDI

Là encore, les inconditionnels de BD vont hurler car le maître Tardi et sa célèbre Adèle Blanc-Sec m'ont laissé de marbre. Les dessins comme l'histoire, ne m'ont vraiment pas accrochée. J'ai trouvé la bête ridicule et l'intrigue inconsistante !


Adèle Blanc-Sec - Adèle Blanc-Sec, T1

"Dans ce premier épisode des aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec, nous faisons connaissance avec la célèbre héroïne de Tardi. Dotée d'une personnalité hors du commun, Adèle nous entraîne dans un univers mystérieux (dans lequel Paris occupe une place de choix), peuplé de monstres et d'êtres étranges, qui fera le succès de cette série."



Le démon de la tour Eiffel T2 - TARDI

Vous voyez, je persiste et je tente le tome 2 des prétendues "Extraordinaires Aventures d'Adèle Blanc-Sec". Mais non, rien à faire, Adèle et moi ne seront jamais copines !


Adèle Blanc-Sec - Adèle Blanc-Sec, T2

"En ce mois de décembre 1911, Paris est secouée par la brusque réapparition de la peste et par une mystérieuse vague de disparitions sur le Pont-Neuf. Adèle, déterminée à venger la mort de son ami Lucien Ripol, mène l'enquête, persuadée qu'un lien existe entre ces trois affaires. Affrontant tour à tour Albert, son ancien complice, et une redoutable secte d'adorateurs du démon Pazuzu, arrivera-t-elle à échapper aux différentes menaces qui planent sur elle ?"


Persepolis T2 - Marjane SATRAPI

Mais pour finir sur une note plus optimiste concernant ma découverte du monde de la BD, voici le tome 2 des aventures de la petite Marjane. Et là, je suis toujours autant séduite par la vivacité des dialogues et l'efficacité des dessins. C'est du noir et blanc, hyper épuré mais ça le fait grave ! Marjane grandit et la violence grandit aussi dans son pays. Je la quitte adolescente, il me tarde de voir quelle femme elle va devenir dans les tomes suivants...


Persepolis - Persepolis, T2

"1982 : il pleut des bombes irakiennes à Téhéran et Marjane a douze ans. A peu près l'âge des gamins, ceux de la femme de ménage s'entend, qui seront envoyés sur les champs de bataille munis d'une clé en plastique censée leur ouvrir les portes du paradis. C'est la guerre. Alors, comme dans toutes les guerres, on tâche de ne pas se laisser abattre: on s'aime, on boit, on se déchire, on s'entraide, on se méfie des voisins et on attend la fin. On grandit aussi un peu plus vite car on vit plus intensément, et la vie de suivre ou non son cours, Inch'Allah ou au petit bonheur la chance. A douze ans, on voit grand, et Marjane n'est pas du genre à s'en laisser compter. Ses parents non plus, qui prendront le risque de lui rapporter de Turquie des posters d'Iron Maiden et de Kim Wilde ou d'organiser des fêtes interdites."

 

 

Publié dans Partager mes lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bertfromsang 21/08/2010 08:55



le coeur est un chasseur solitaire, voilà un titre qui figurerait bien haut sur ma liste qui n'existe pas.



florinette 04/03/2008 12:19

J'ai beaucoup aimé Persepolis, il ne me reste plus qu'à attendre sa sortie en DVD !! :-))

Laetitia BERANGER 04/03/2008 14:14

Visiblement, nous suivons le parcours inverse ! Moi, j'ai d'abord découvert Persepolis au ciné avant de m'attaquer à la version papier. Je pense que tu ne seras pas déçue ;-)

anjelica 04/03/2008 09:34

Tiens je dois lire en Mars 'L'horloge sans aiguilles' de Carson McCullers pour mon club 'Lire et Délires', j'espère qu'il me plaira :)

Laetitia BERANGER 04/03/2008 14:12

Ce titre me dit quelque chose, reviens me dire ce que tu en auras pensé quand tu l'auras fini ;-)