Peur d'avoir peur !

Publié le par Laetitia BERANGER

Il y avait un moment que je n'avais pas accepté de soirée "Avant-première" via ma carte UGC illimité alors lorsque j'ai vu qu'il s'agissait d'un film d'animation, j'ai foncé. Comme je suis en pleine immersion "Bandes dessinées" en ce moment, cela m'a paru tout indiqué mais j'étais loin de me douter de l'ambiance dans laquelle j'allais être plongée.... hi hi hi (petit rire sadique).

Le problème majeur dans mon cas, c'est qu'avant même d'avoir peur... j'ai peur ! Ben oui, c'est ça, j'ai peur d'avoir peur... du coup, vous l'aurez compris à la projection de "Peur(s) du noir"... J'AI EU PEUR !!!

Mon mari m'avait pourtant assurée qu'un dessin animé ne peut pas effrayer MENTEUR ! Dans "Peur(s) du noir", tous les éléments sont réunis pour vous faire frémir: des dessins inquiétants uniquement en noir et blanc, des narrateurs aux voix rauques sans parler des musiques dignes des plus grands thrillers ! Tout y est je vous dis, alors si vous avez le coeur mieux accroché que le mien (ou si vous aimez sursauter pour mieux vous blottir contre l'être aimé) précipitez-vous dans les salles obscures le 13 février....

Mon préféré, c'est le dernier. Le graphisme est épuré (net et sans bavure ! ha ha ha retour du rire sadique) et la contrainte du noir et blanc est vraiment utilisée très habilement. Mais que cache cette maison silencieuse aux recoins sombres et angoissants ???




Un film de:
Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Lorenzo Mattotti, Richard McGuire.

Avec les voix de:
Aure Atika, Arthur H, Guillaume Depardieu, Nicole Garcia.

18845310.jpg


















Le Pitch

"Le frôlement rapide de pattes d’araignées sur une peau nue…
Des bruits inexplicables que l’on entend la nuit, enfant, dans une chambre close…
Une grande maison vide dans laquelle on devine une présence…
L’aiguille d’une seringue qui se rapproche inexorablement…
Une chose morte emprisonnée dans un bocal de formol…
Le regard fixe d’un grand chien qui montre les dents…

Autant de frissons que nous avons éprouvés, un jour ou l’autre, comme les auteurs de ce voyage qui nous mène d’un trait au pays de l’angoisse.

Six grands auteurs graphiques et créateurs de bande dessinée ont animé leurs cauchemars, griffant le papier de leurs crayons affûtés comme des scalpels, gommant les couleurs pour ne garder que l’âpreté de la lumière et le noir d’encre de l’ombre. Leurs récits entrelacés composent une fresque unique, où phobies, répulsions et rêves prennent vie, montrant la Peur sous son visage le plus noir… Peurs blanches et humour noir pour les salles obscures…"


Le site
http://www.primalinea.com/pdn/index.fr.html

Le Myspace
http://www.myspace.com/peursdunoir


Commenter cet article