Des mots au bout des doigts...

Publié le par Laëtitia BERANGER

Aujourd'hui est un grand jour... J'inaugure une nouvelle catégorie et j'écris mon premier article sous la version 2 d'Overblog ! Je découvre de nouvelles fonctions comme la "provenance des visiteurs" qui offre de sacrées surprises... Par exemple, certaines personnes sont arrivées ici en tapant "emmanuelle laborit nue" ou "video caline" sur google, les pauvres ont dû être déçus en attérissant sur une critique du "Cri de la mouette" et un récit du rassemblement "Free Hugs" !!!



Enfin, en parlant d'Emmanuelle Laborit... (attention transition !) j'évoquais dans un précédent article mon apprentissage de la langue des signes, j'en reparlerai mais dans un premier temps j'aimerais vous faire partager mes découvertes liées à cette langue toute particulière. Jusqu'ici, je l'ignorais mais il y a une véritable "culture sourde" et elle est d'une richesse que l'on ne soupçonne pas ! J'ai donc décidé de m'y intéresser de plus près en assistant à des manifestations assez originales. J'ai commencé par me rendre au théâtre IVT, dont la volonté est véritablement de mélanger les deux populations, sourdes et entendantes au travers de spectacles accessibles à tous. 



Ma première expérience n'a pas été la meilleure car j'ai assisté à une pièce inspirée de l'univers de Beckett "Actes avec ou sans paroles" sans doute un brin trop conceptuel pour moi ! Mais l'aventure n'en reste pas moins unique et pas si déroutante puisque j'y retourne ce mois-ci pour voir l'adaptation du "Grand Cahier" d'Agota Kristof. Roman que j'ai lu et apprécié, ce qui est déjà un bon début !






Pour plus d'infos:
www.ivt.fr le site est très complet et présente aussi bien le programme des spectacles, les éditions de livres sur la LSF, leurs cours, etc...


D'autre part, la semaine dernière, je me suis rendue au Louvre pour une animation organisée en partenariat avec ce fameux théâtre IVT dont voici le "concept":

"Vendredi 1er juin 2007 à partir de 19h, aile Richelieu. La langue des signes et le théâtre visuel invitent à enrichir notre relation aux œuvres…

Le musée du Louvre, lieu du regard par excellence, invite la gestuelle de la langue des signes et du théâtre visuel à enrichir notre relation aux oeuvres. Loin d’être un événement à destination des seules personnes sourdes, cette nocturne est une invitation à voyager, au travers de l’expression corporelle, dans le temps et l’histoire de l’art. Grâce à la langue des signes, IVT (International Visual Theatre) propose une autre approche sensorielle du musée, une sensibilisation du regard. Il s’agit d’éveiller la curiosité de tous les visiteurs grâce à des rencontres inattendues tout au long d’un parcours où les œuvres seront interprétées sur des modes humoristiques, oniriques, fantastiques…
 
Louis XIV et Napoléon se réincarnent sur leur piédestal, tandis que des silhouettes furtives hantent les salons Napoléon III… À quoi pense Don Francisco De Moncada sur son cheval ? Que se disent Marie de Médicis et Henri IV ? La blanche poule du tableau de Hondecoeter échappera-t-elle aux griffes de l’aigle?"



... et j'ai adoré !!!
Un parcours ponctué d'une dizaine d'interventions en LSF, tout simplement fascinant... J'ai tout d'abord été très impressionnée de voir ces comédiens s'approprier les lieux, prendre place au milieu des statues et évoluer derrière les très respectés "cordons rouges" qui délimitent les espaces dans cette véritable institution qu'est le Louvre ! J'ai ensuite été conquise par le ballet de ces mains si agiles et même si je n'ai capté au passage que quelques signes, les expressions du visage et du corps parlent tellement ! Si cette animation est reconduite, n'hésitez pas, c'est vraiment quelque chose à voir...


Surtout, n'oubliez pas d'applaudir en LSF (levez vos mains et secouez les en l'air) ça fait moins de bruit dans un musée !

Publié dans Les mots autrement

Commenter cet article